En direct
Volume
18.06.21
Écouter

19h-21h : Le lancement de la revue How to become a motherfuckinelegist très très très en retard, donc avec plein de nouveaux trucs et même de nouveau·elles gens, enfin la revue (augmentée) à venir chercher sur place pour les souscripteur·ices, des chips au vinaigre, un punch surprise & une playlist de Sophie T. Lvoff, les lectures de etaïnn zwer, Léa Vassal, sabrina soyer, pauline l. boulba, Soto Labor, Joyce Rivière, Eleanor Ivory Weber, Rosanna Puyol, Lætitia Paviani, Mélanie Blaison, Barbara Sirieix.
Informations sur la revue et les numéros précédents ici

21h-23h : La Pâte avec Aurilian
La Pâte est une émission musicale pour nourrir les oreilles, proposée par Lina Hentgen & Paul Lepetit pour *Duuu.

Soirée en plein air à La Villette
Folie Observatoire (N4), Parc de la Villette, Paris 19e

Partager
Facebook
Email
01/11
Pièce (10)
22.04.2016
09'02"
Acoustic Field Tests #2
Melissa Dubbin & Aaron S. Davidson
Écouter

Name a good restaurant and its specialities.

Eugene Binder reading articulation and intelligibility tests inside Donald Judd’s studio at 124 West Oak Street, Marfa, Texas.
By Melissa Dubbin & Aaron S. Davidson

The ultimate fate of sound energy is to be converted into heat. In traveling through the air, sound waves progress by an oscillation or quivering of the air that sets up a friction between neighboring air particles.
Acoustic Field Tests are articulation and intelligibility tests which give an estimation of the intelligibility of speech in a given space. It follows a protocol for an experimental procedure which documents the absorption and reflection of sound by materials.

A series of words, chosen because they contain vowels and consonants that are commonly used in the English language, is to be read in a space. Each word contains a sound chosen to be graded. The observer must recognize the test sound in order to understand the word. The sentences, each including three tests words, are questions that were never meant to be answered, only to be transmitted and witnessed by an observer. [1]
There are two general modes of sound recording: phonographic, preserving perceptual fidelity and telephonic, favoring intelligibility.
In July of 2015 we made recordings of these acoustic field tests for articulation and intelligibility in one of artist Donald Judd’s studios, one of the artillery sheds containing 52 of the 100 works in milled aluminum, and in 15 works in concrete situated on the Chinati land parcel in Marfa, Texas.
Just as Judd was creating specific objects avoiding any superfluous craftsmanship, we aimed to make a recording ‘faithful’ or specific to the sites. The microphone acted as a physically real observer; the recording maintains a representational coherence, albeit non-human. In cinematic terms, the sound is recorded in medium and wide shot, with no close up, maintaining a spacial signature.

This work is ongoing, and new recordings and live performances will be added in the future.
Audio recording and live performance, 2015.

1. Watson, F. R., Acoustics of Buildings. Third Edition, March, 1948.pgs. 100-107.

Une émission proposée par Melissa Dubbin et Aaron S. Davidson.

Partager
Facebook
Email
02/11
Plateaux (19)
10.12.2018
53'50"
Stand A6
Julie Vayssière
Écouter

Rôti de porc, mortadelle, camembert, jambon, fromage, semelle, eau, viande, fruits, vin, pain, pizza, crême fraiche, gruyère, brioche, café, orange, citron, raisin, pense aussi au dentifrice, aux curlys, aux bretzels…

Une proposition de Julie Vayssière

Grande Brocante et vide-grenier du Parc des Sports de Gennevilliers

Avec :
Renaud Bézy
Rada Boukova
Davide Cascio
Eléonore Cheneau
Paolo Codeluppi
Antonio Contador
Pierre Delmas
Guillaume Durrieu
Colombe Marcasiano
Simon Nicaise
Cécile Paris
Simon Ripoll-Hurier
Laura Séguy
Kristina Solomoukha
Céline Vaché-Olivieri
Julie Vayssière

Une émission enregistrée le 12 mai 2018 en direct du Parc des Sports de Gennevilliers.

Partager
Facebook
Email
03/11
Pièce (202)
12.04.2021
31'00"
Children Power, la tribune
Frac Île-de-France
Écouter

Si on a de la chance, on pourra servir des yaourts
Et des fraises et tout ce qu’il y a dans le frigidaire
Sauf, les trucs qu’on fait au four.

Des textes de Marius, Lino, Thelma, Alma, Ernesto, Maxime-Rose, Loise, Victoire, Aurèle, Mullain, Isée/Romane, Marie-ève, Luciana, Lore, Sirine, Sarah, Sacha, lus pas Sabine Moindrot, suite à l’appel à contribution lancé par le Frac Île-de-France, « Imagine un monde où les enfants ont pris le pouvoir ».

Un projet s’inscrivant dans le cadre de l’exposition présentée au Plateau, Children Power, une exposition pour les enfants interdite aux + de 18 ans* (non accompagné.e.s d’un.e – de 18 ans) : avec des œuvres de Michel Blazy, Anne Bourse, Ulla von Brandenburg, Monster Chetwynd, Keren Cytter, Daniel Dewar/Grégory Gicquel, Bertrand Dezoteux, David Douard, Richard Fauguet, Ryan Gander, Jonathan Martin, Anouchka Oler-Nussbaum, Pierre Paulin, Jean-Charles de Quillacq, Tursic & Mille.

Une émission diffusée sur *Duuu Radio à l’occasion de l’édition 2021 du WEFRAC , « Les Frac à l’air libre ! », le week-end des Fonds régionaux d’art contemporains, les 17 et 18 avril.

Liens externes
Partager
Facebook
Email
04/11
Conversation (107)
29.01.2019
36'32"
Vidéo Talk #2 : Bertrand Dezoteux
Laetitia Chauvin, Marie-Laure Lapeyrère
Écouter

Du côté de ma mère je suis basque, et en même temps ça a été transmis de façon étrange, pas du tout par la langue ou la culture, mais plutôt par la nourriture : le gateau basque, le poulet basquaise…

VIDEO TALK est un cycle de projections et de discussions conçu par Laetitia Chauvin et Marie-Laure Lapeyrère, au rythme d’une séance par mois programmée dans la salle Star Trek de Mains d’OEuvres. Alternant projection des films et discussions, chaque rencontre de VIDEO TALK menée en présence de l’artiste, se donne pour objectif de traverser l’oeuvre en profondeur et plus largement de questionner les pratiques actuelles de la vidéo dans l’art contemporain.

Séance #2 consacrée à Bertrand Dezoteux
En conversation avec Lionel Balouin (directeur de la Galerie Edouard Manet à Gennevilliers et commissaire de l’exposition de l’artiste en 2018)

Bertrand Dezoteux convoque dans ses films d’animation, empreints de science-fiction, une multitude de savoirs allant de l’anthropologie, la littérature, la bande dessinée en passant par l’art, la biologie, la science, l’informatique et autres domaines de connaissances. Loin des canons esthétiques de l’industrie du divertissement cinématographique et du jeu vidéo, ses films, à mi-chemin entre bricolage numérique et maladresse volontaire, mettent en exergue les conditions de création et d’apparition des images. Leur production artisanale et leur économie réduite évoquent une origine, une époque archaïque de l’animation qui n’est pas sans rappeler la tentation d’Andy Warhol de produire à l’intérieur de la Factory un cinéma qui avait pour modèle Hollywood. Ses objets visuels à la fois complexes et cocasses trouvent leur origine dans l’envie de créer des mondes. Il produit ainsi par assemblages, associations d’idées et montages, des récits décalés et anachroniques à l’imaginaire débridé et à l’humour singulier.

Bertrand Dezoteux
Né en 1982 à Bayonne, Bertrand Dezoteux vit entre Paris et Bayonne. Il est diplômé de la Haute École des arts du Rhin (Strasbourg) et du Fresnoy, Studio National des Arts contemporains (Tourcoing). Lauréat du prix Audi Talents, ses oeuvres ont fait l’objet de plusieurs présentations en France (Centre Pompidou, Palais de Tokyo à Paris, Frac Aquitaine, etc) et à l’international (New York Film Festival, Frieze London). En mars 2018, il est programmé au théâtre des Amandiers (Nanterre), puis en avril la galerie Édouard Manet (Gennevilliers) lui consacre une exposition personnelle. À la même période, il participe à l’exposition collective « Gravité Zéro » organisée aux Abattoirs (Toulouse).

Une émission proposée par Laetitia Chauvin et Marie-Laure Lapeyrère, avec Bertrand Dezoteux et Lionel Balouin, le dimanche 18 novembre 2018 à Mains d’Œuvres.

Liens externes
Partager
Facebook
Email
05/11
Plateaux (20)
12.12.2018
55'37"
Team Training, (carte blanche - Madeleine Amsler & Laurence Wagner)
Massimiliano Baldassarri
Écouter

Faire avec ce qu’on a chaque jour c’est vraiment une manière de vivre, en tout cas pour Jony. Le fait de mettre son réchaud devant son bus, et puis de faire à manger, c’est quelque chose qu’il conçoit comme un moment de sa pratique.

Elles sont seules contre tous, ils fabriquent du pain, elles remuent l’espace, elle raconte des histoires, il chante à genoux. Telles sont les invité·e·s de notre soirée au CAN et forment une communauté temporaire affectant l’espace de nouveaux récits. Ces derniers permettent la rescénarisation du spectaculaire, la révolution par le levain, la rencontre des corps et des objets, la multiplicité des subjectivités et des gargarismes de mélancolie.
Michèle Graf & Selina Grüter, Antoine Guay & Jony Valado, Sonia Kacem – Bea McMahon, Sophie Jung, Dany Digler sont nos invité·e·s et le temps de cette première nuit de décembre, les spectres des émissions de télévision italiennes deviendront tartines, les matériaux, des supports chorégraphiques et les tropismes, des forces obscures et inconscientes que nous danserons.

Partie 7 - Carte Blanche Madeleine Amsler & Laurence Wagner : conversation / Antoine Guay et Jony Valado
(21:00)

Partie 8 - Lecture-performance / Sophie Jung
(13:24)

Partie 9 - live @ CAN : TRASH MANTRA (Sacred Hood Records / Projet solo de Dany Digler) Cold wave psyché tropicale.
(21:13)

Une émission réalisée par Massimiliano Baldassarri dans le cadre de l’exposition Sympathie / CAN, Centre d’art Neuchâtel
Exposition d’ouverture de la nouvelle équipe du CAN, Centre d’art Neuchâtel.
Enregistré le 1 décembre 2018

Partager
Facebook
Email
06/11
Radio Sans Nom (4)
28.11.2017
71'00"
Radio sans nom 28.11.17
Radio Sans Nom
Écouter

– C’matin mon infirmier m’a dit : “Ouais c’est un scandale ils n’ont pas rapporté de rillettes”.
– Bah fallait avoir des sous pour payer les rillettes, déjà qu’il fallait payer le repas 18€.
– 18€ ? Pour 18€ t’as au moins un kilo de rilettes, hein.

*Duuu accueille dans son studio au T2G la Radio sans nom pour son émission réalisée en direct tous les mardis de 14h à 15h15.

Une fois par semaine des patients du CATTP d’Asnières (centre d’accueil thérapeutique à temps partiel) et les soignants se retrouvent autour d’un dispositif radiophonique de groupe. C’est la « Radio sans nom ».

Ce projet est issu de “La Colifata”, la radio des internes et exinternes de l’hôpital Borda de Buenos Aires, la première radio au monde à émettre depuis un hôpital psychiatrique il y a 25 ans

Une émission réalisée le 7 novembre 2017 et diffusée en direct sur Radio Sans Nom et *Duuu.

Liens externes
Partager
Facebook
Email
07/11
Conduire la nuit (23)
01.11.2020
44'22"
Conduire la nuit #23 : Cardiocleptomanie
Yannis Pérez, Ludovic Sauvage
Écouter

Then I met this debutante, I said that I like new wave rock
She was into French cuisine but I ain’t no Cordon Bleu
This was at some do in palmer’s green, I had no luck with her

Conduire la nuit est un rendez-vous mensuel proposé par Yannis Pérez et Ludovic Sauvage.
Sous la forme d’épisodes, une sélection de titres musicaux s’enchaînent sur 45 minutes, proposant chaque mois une playlist à partir d’une situation donnée.
Si la situation de départ est toujours identique et donne son nom au projet, les couleurs et tonalités traversées varient et chaque épisode donne sa propre version de la virée en cours.

Conduire la nuit #23 : Cardiocleptomanie

Tracklist :
Shadow Of Blood, Léna Plátonos
Cardiocleptomanie, Pas de deux
Мой Манекен, Somerset
Mandoia, Chrisma
You’ll Allways Find Me In The Kitchen At Parties, Jona Lewie
Sports Men (2019 Remastering), Haruomi Hosono
Scandal Night, Miharu Koshi
True, Wayne Horvitz
Caught in Frustration, Corners
Total Conrol, Motels
Diamond Veins, French 79 (feat. Sarah Rebecca) (Kid Francescoli Remix)

Une émission proposée par Yannis Pérez et Ludovic Sauvage.

Partager
Facebook
Email
08/11
Pièce (38)
05.05.2017
08'16"
Mon corps n’obéit plus
Yoann Thommerel
Écouter

Une figurine en pain d’épice, un muffin à la cerise, un cake aux raisins secs.

Mon corps n’obéit plus (extrait)
De et par Yoann Thommerel

« Dans pas longtemps, mon corps sera une clameur, mon corps sera un million. »

Yoann Thommerel éprouve depuis le plus jeune âge l’indocilité de son corps et, contrairement à ce que son entourage pouvait espérer, la maturité n’a rien arrangé. Aujourd’hui encore, son corps refuse obstinément de se plier à certaines consignes omniprésentes dans nos vies, et notamment à celle-ci : apprendre à rester à sa place et à ne pas dépasser les limites.
En se lançant dans l’écriture, l’auteur a cette fois-ci décidé d’être plus que jamais à l’écoute de ce corps. C’est avec lui qu’il a écrit et c’est ensemble qu’ils diront ces quelques poèmes du débordement.

Mon corps n’obéit plus est disponible aux éditions Nous.

Conception : Yoann Thommerel / Sonia Chiambretto
Production : Groupe parallèle.
Avec le soutien de : Montevidéo, Les Laboratoires d’Aubervilliers, Panta Théâtre.

Enregistré vendredi 13 janvier 2017 aux Laboratoires d’Aubervilliers

Partager
Facebook
Email
09/11
Workshop (10)
17.06.2019
63'55"
​Les Mondes de l’art
Estelle Nabeyrat
Écouter

Faire de l’accordéon pour s’amuser un peu, en buvant de l’eau de vie et en mangeant du fromage, parce qu’on sait faire du fromage évidemment.

Les 20, 21 et 22 mars 2019, l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence invite *Duuu radio dans le cadre de ses journées Les Mondes de l’art.

Ces trois jours proposent d’interroger différents types de projets collaboratifs au travers d’artistes et de personnalités du monde de l’art : comment l’artiste initie des interactions avec d’autres champs de la pensée ? Quels espaces, physiques et théoriques, produisent les projets communs ? Et dès lors, que devient le statut de l’auteur ?

Les émissions qui en résultent permettent de rendre compte de ces échanges à travers notamment le regard des étudiants.

Émission animée par Estelle Nabeyrat pour *Duuu.
Avec Olivier Vadrot, Birgitta Ralston, Nelson Pernisco, Raphaël Haziot (Yes We Camp), Grégory Jérôme (Économie solidaire de l’art).

Et les étudiants Laura Jacob, Juliette Jacquet, Mehdi Laïd, Daphné Demange, Laura Heintz.

Liens externes
Partager
Facebook
Email
10/11
Conversation (146)
23.03.2021
33'07"
Art & recherche-action #1 : Marie Preston
Sophie Lapalu
Écouter

Le pain n’est pas qu’une pâte façonnée par le boulanger.

La recherche action désigne généralement une méthodologie alliant théorie et mise en pratique en vue de chercher à modifier la réalité tout en produisant des connaissances liées à ces transformations. Elle implique, dans le processus de construction de la recherche, autant les chercheur·es que les acteur·trices participant à l’expérimentation. Il s’agit alors d’éprouver une situation plutôt que de l’observer, de faire de l’intervention la possibilité d’une compréhension. Si ce terme est habituellement désigné pour décrire le travail d’acteur.trice.s sociaux, il apparaît que la pratique de certains artistes s’y apparente. Je suis allée en interroger quelqu’un·es.

Musique :

  • Le goût du pain, Natacha Atlas, 2001
  • Pain Noir, Pain Noir, 2014

Art & recherche-action #1 : Marie Preston
1er juin 2019, Greylight Project, Buxelles
Une émission réalisée par Sophie Lapalu

Liens externes
Partager
Facebook
Email
11/11
Conversation (30)
13.10.2015
41'00"
Stéphane Thidet
Lionnel Gras
Écouter

“L’absence survient fréquemment au petit-déjeuner, et la tâche lachée et renversée sur la table en est une conséquence bien connue. L’absence dure quelques secondes, son début et sa fin sont brusques.”

L’exposition Excepté le soleil présentée à la galerie Laurence Bernard est l’occasion de rencontrer Stéphane Thidet et d’échanger avec lui sur sa démarche et ses préoccupations. Construite à partir de la notion de « voyage immobile », l’exposition se prête particulièrement à « habiter » un instant l’espace de la galerie pour regarder attentivement et parcourir ensemble « les ailleurs » qu’elle suggère au sein même de la réalité ordinaire.

Extraits diffusés pendant la conversation :
From Walden to Space - Chapter II / The Hut, 2015
L’Enfant et la Machine, 2015.

Une émission préparée par Lionnel Gras, enregistrée le mercredi 16 septembre 2015 à la Galerie Laurence Bernard à Genève.
Enregistrement et post-production : Simon Derouin.

Liens externes
Partager
Facebook
Email
Dernières émissions
Gennevilliers
Une sélection d’émissions autour de la poésie
00
00
00
00