En direct
Volume
Conversation (3)
11.11.22
Écouter

OFFPRINT 2022
Ce vendredi à 16h00 au Pavillon de l’Arsenal et en direct sur *Duuu
L’Esprit de l’Escalier, en discussion avec Victoire Le Bars

OFFPRINT 2022
Vendredi 11 novembre, pendant le salon d’édition indépendante Offprint, *Duuu radio est en direct au Pavillon de l’arsenal pour une série d’entretiens d’éditeurs, graphistes et artistes, animée par Victoire Le Bars, et réalisée en partenariat avec le Centre national des arts plastiques (Cnap).

01/07
ForTune (2)
01.04.2019
200'48"
ForTune aux étudiant.e.s
Estelle Nabeyrat, Eva Barto
Écouter

On voudrait que cette commission passe du consultatif au décisionnaire.

ForTune est une émission radio proposée par Eva Barto et Estelle Nabeyrat qui s’intéresse au monde de l’art en tant que monde du travail.

A raison d’un rendez-vous tous les deux mois et selon une liste de sujets, il accorde la parole à des invité.e.s venu.e.s parler et débattre des conditions de travail des (futur.e.s) travailleuses et travailleurs de l’art. L’émission entend aborder ouvertement un ensemble de problématiques liées à un milieu professionnel riche et complexe quoique peu fédéré puisque multiple, notamment en terme de statuts et de droits.

C’est un espace permettant à la fois de dresser un état des lieux des conditions de travail actuelles tout autant qu’un espace de partage des initiatives qui entendent informer et aider ces mêmes (futur.e.s) professionnell.e.s.

ForTune aux étudiant.e.s

Ce second rendez-vous est consacré aux différentes mobilisations et revendications qui animent actuellement les étudiant.e.s en art.

Après une introduction menée par Eva Barto sur les avancées et reculs en rapport avec les droits des artistes et auteur.e.s, des étudiant.e.s prennent la parole au sujet : de la hausse des droits d’inscriptions pour les étudiant.e.s extra-europén.ne.s, de la gouvernance au sein des établissements d’enseignements, du changements de statut des enseignants et des disparités entre écoles nationales et territoriales, des groupes et collectifs internes aux écoles qui s’organisent contre les inégalités et les abus, de la mise en place de relais à la parole, de la charte équité et de sa mise en place…

Avec Carla Adra, Nina André, Alexandre Ansel, Ethan Assouline, Capucine Duffour, Arthur Faraldi, Grégory Jérome, Jade Jouvin, Fanny Lallart, Lucille Léger, Elise Moreto, Vinciane Mandrin, Nabil Qerjij, Madeleine Sarais

(Université Paris 8-UFR arts, philosophie, esthétique; ENSAPC Cergy, ENSA Dijon, ENSA Limoges, ENSBA Lyon, ENSA Villa Arson)

Des étudiant.e.s en cinéma de Paris 8 mobilisé.e.s contre la hausse des frais d’inscriptions hors UE, la vidéo est visible ici

Arthur Faraldi nous parle de la mobilisation générale à Paris 8 et des actions menées par La régie et par le Carré rouge, du soutien du corps enseignant et des retours sur l’administration de l’université.
43’00

  • Page facebook La Régie

  • Nabil Querjij nous parle de la mobilisation des étudiants touchés par la hausse des frais et de l’impact sur leurs vies. De l’organisation au sein de Paris 8 cinéma pour produire cette vidéo (devenue virale).
    57’35

  • Les écoles supérieures d’art se divisent (Le Journal des Arts - n°471 - 20 janvier 2017)

  • Mathilde Dantec et Jean-Serge Sahll lisent un dialogue rédigé depuis l’Ecole Nationale Supérieure d’art de Dijon résumant les actuelles mobilisations.
    1.06’40

  • Extrait de Capucine Duffour et Jade Jouvin (ENSA Dijon)

Génèse
Changement de statut des enseignants et blocage des notations, mobilisation étudiante et actions diverses, mobilisation contre la hausse des frais qui touche aussi les écoles d’art.

1.15’08

  • Ethan Assouline (avec la collaboration de Fanny Chaillard et Lucille Leger) :
    Mobilisation des étudiant.e.s autour du processus de recrutement de la nouvelle direction et de la gouvernance à l’Ecole d’art de Cergy.
    1.21’00

Page facebook de Ecole à défendre
Groupe Afnor

#pause musicale

  • Carla Adra du post-diplôme de Lyon nous parle de ses initiatives sur la collectivité Ecole démarrées à l’Esad Reims avec un atelier performance/écriture et poursuivi à Lyon afin de contrer quelques problèmes liés à l’institution.
    1.38’00

  • Vinciane Mandrin et Nina André participent aux réunions organisées par Carla à travers leur collectif Cybersistas dont elles nous décrivent les activités.
    1.4’00

Extrait de la performance Postures par Vinciane et Nina
1.51’58

  • Page facebook des Cybersistas

  • Maison de l’Ecologie à Lyon

  • Labo NRV

  • Alexandre Ansel étudiant à la Villa Arson nous parle de son expérience au sein du groupe de travail de rédaction de la charte équité après la lecture d’une lettre rédigée collectivement. Il évoque le contexte de la Villa en rapport à ce travail, ses motivations personnelles, le cas concret du travail de rédaction et les retours de la nouvelle direction.
    2.07’00

  • Bell Hooks

  • La pédagogie de Paulo Freire

  • Charte éthique de la Villa Arson

  • Diffusion de l’extrait concocté par Elise Moreto et Madeleine Sarais de l’ENSA Limoges.

Revendications et actions conjointes à d’autres écoles. 2.22”41

Une émission proposée par Eva Barto et Estelle Nabeyrat enregistrée le 9 mars 2019 au studio *Duuu / Folie N4, Parc de la Villette.

Remerciements : l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Lyon, Olga Rozenblum, Gallien Dejean, Sarah Tritz, Marie Preston, Jennifer Verraes, François Piron, Vanessa Desclaux, Gérald Petit.

Partager
Facebook
Email
02/07
Mosaïque des Lexiques (14)
10.05.2022
39'33"
Mosaïque des Lexiques #14 : En retard
Les Laboratoires d'Aubervilliers
Écouter

Je sors de chez moi. Je regagne ma voiture, je la démarre. Je suis en train de rouler. Pour l’instant tout se passe bien.

Mosaïque des Lexiques #14 : En retard / Les Laboratoires d’Aubervilliers
Une soirée conçue par Anaïs Ang et Vanessa Morisset.

Elsa Michaud et Gabriel Gauthier ont tourné un film à suspense ;
Ondine Cloez danse hors d’elle-même ;
Agathe Berthaux Weil défend la cause du retard ;
Étudiantes et étudiants d’art de Toulouse traquent l’esprit d’escalier ;
La Banque de jeu Pharaon de Thomas Dunoyer de Segonzac chante ses “dés laids » ;
Pascale Murtin chante deux ou trois chansons.

La Mosaïque des Lexiques, rendez-vous public mensuel, a lieu le premier vendredi de chaque mois aux Laboratoires d’Aubervilliers. Cette revue vivante rassemble un nombre variable de contributeur.trice.s afin de croiser les jargons, comparer les lexiques, les langues, multiplier les adresses. On y tâche de pointer ce qui, dans l’usage des mots, relie, différencie, sépare, rapproche, éloigne.

Au sommaire, peuvent se succéder un poème, un film, un exposé, une lecture croisée, des conversations préparées ou impromptues, un geste, un débat multilingue, des statistiques, des slogans, un slam, une traduction simultanée, un exercice de conjugaison, un discours en langue des signes, etc. Prétendus spécialistes et soi-disant amateurs se relaient pour traduire (d’une langue à l’autre ou à l’intérieur du français même), transcrire, interpréter.

En bref, on y cause, traduit, chante, danse, fête chaque fois le mois nouveau.

Réalisation, prise de son : Valentin Fleury
Montage : William Maurice
Écriture : Loraine Baud
Jingle : Julien Brulé
Enregistrée le Vendredi 1er avril 2022.

Partager
Facebook
Email
03/07
Rachele Borghi
Sophie Lapalu
Écouter

Si tu veux c’est surprendre la police, la mettre en difficulté à travers le fait que tu ne fais rien d’autre que danser devant elle ou lui offrir des biscuits plutôt que faire des choses qui renvoient à l’ironie, au foutage de gueule.

Formes d’arts & de militantismes #3 : Rachele Borghi
Une série proposée par Sophie Lapalu

En 2018, j’invite la géographe sociale et porn activiste Rachele Borghi à venir faire une conférence à l’Ecole d’art de Clermont Ferrand sur la façon dont sa recherche sur le porn activisme l’a transformée. A la fin de ce qui s’apparente à une conférence-performance, elle me demande de lui faire un retour, nous, artistes enseignant-es mais aussi étudiant-es car, me dit-elle, nous avons les outils artistiques qui lui manquent.

Me reste depuis une question en suspens : que dois-je répondre à Rachele ? Que peut l’art pour les formes d’activisme ? Impossible pour moi de lui faire un retour avec mon regard déformé à l’art blanc occidental hétéro. J’ai laissé la place aux étudiant-es. Ce dont j’étais sûre cependant, c’est qu’elle avait usé de formats qui me semblaient être également ceux utilisés par les artistes, bien qu’elle ne se réclame pas artiste, mais militante et enseignante. Ce qui est certain également, c’est que sa conférence a marqué durablement toute personne qui y a assisté. La puissance de son discours, allié à un travail de déconstruction de la parole dominante, avait su atteindre son but.

J’ai donc décidé de me tourner vers les artistes et de leur poser ces questions : existe-t-il un espace où les formes d’art et de militantismes peuvent se contaminer ? Où l’art parfois qualifié de social échappe aux éternels critiques d’une pauvreté esthétique et où l’art engagé politiquement ne se voit pas reproché d’être inefficace ? Un espace où l’on ne demande pas aux artistes de choisir entre une position ou l’autre ?

Une émission réalisée par Sophie Lapalu

Liens externes
Partager
Facebook
Email
04/07
Pièce (177)
12.09.2020
50'23"
Histoire de ma cité
Esther Laurent-Baroux, Némo Camus
Écouter

– Maîtresse, maîtresse j’ai une question : c’est à quelle âge qu’on vient en France quand on est immigrés ?
– Tu viens quand tu veux
– Même quand t’as dix ans ?

55 ans et 1,7 km séparent l’enfance à Gennevilliers de Salah, Ali, Mohamed et Zohra passée à la cité de transit du Port, de celle de Yousra, Hugo et Sana qui grandissent aujourd’hui au Luth.

Ces deux générations, en portant un regard l’une sur l’autre, évoquent l’âge de l’enfance et ses enchantements, esquissant les traits d’une mémoire collective de ce morceau de banlieue marqué par l’histoire coloniale française.

À partir d’un recueil de textes intitulé « Vivre en cité de transit», écrit en 1983 par les élèves de la classe de CM2 de l’école du Port, Esther et Némo sont allés rencontrer des élèves aujourd’hui à l’école Diderot de la cité du Luth à Gennevilliers.

C’est ainsi que se déploie le cheminement de cette pièce : des enfants, issus pour la plupart d’une immigration dépassant le Maghreb, portent un regard et des mots sur les cités de transit, construites il y a 50 ans, à quelques centaines de mètres des HLM où ils grandissent.

Un documentaire sonore de Esther Laurent-Baroux & Némo Camus, sur une invitation de *Duuu à Gennevilliers.
Esther Laurent-Baroux, née en 1993, est diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris Cergy (ENSAPC). 7 moments de danse (2018) est son premier film, et ouvre la voie à divers projets filmiques et radiophoniques.
Némo Camus, né en 1994, est étudiant au sein du Master Réalisation Radio de l’INSAS à Bruxelles. Après des études de cinéma et de sociologie, Histoire de ma cité, co-réalisé avec Esther Laurent-Baroux, est son premier documentaire sonore.

Liens externes
Partager
Facebook
Email
05/07
Transmissions (16)
28.07.2022
14'40"
Transmissions #16 : How to hack a democracy
Théo Robine-Langlois, CAC Brétigny
Écouter

Un bout de scotch sur le micro et une petite mousse sur la caméra.

Transmissions #16, How to hack a democracy

«Transmissions», construit en collaboration avec *Duuu, est une webradio pensée «pour», «par» et «avec» les différent·e·s usager·ère·s du CAC Brétigny. Espace d’échanges et de dialogues, elle invite les visiteurs et visiteuses à donner voix à leurs rencontres avec les expositions, les œuvres et les artistes. «Transmissions» introduit dans la médiation d’autres récits que ceux de l’institution pour chercher à renverser, par l’expérimentation et le tâtonnement radiophoniques, les relations pédagogiques traditionnelles. S’inspirant de l’Oulipo, cette webradio s’esquisse comme un «ouvroir de médiation potentielle». Le jeu et les paroles échangées proposent d’entrer au CAC Brétigny par l’écoute, volontairement dissonante et plurielle, de celles et ceux qui en foulent le sol.
Durant sa résidence, *Duuu radio déploie ainsi son studio mobile au CAC Brétigny et sur le territoire de Cœur d’Essonne Agglomération et s’associe pour l’occasion avec les artistes Théo Robine-Langlois et Laura Burucoa pour concevoir et imaginer les émissions en collaboration avec les usager·ère·s du lieu.

Une émission enregistrée en mars et avril 2022 avec la classe de terminale pro SPVL du lycée Léonard de Vinci à Saint-Michel-sur-Orge.
Accompagné·e·s de Théo Robine-Langlois et Valentin Fleury, et de leur professeure Adeline Clogenson.

Réalisation et montage : Valentin Fleury.

«Transmissions» s’est construit avec le soutien de la Région Île-de-France (2020-2021). Ce projet s’inscrit dans le cadre du Contrat d’Éducation Artistique et Culturelle (CTEAC) de Coeur d’Essonne Agglomération avec la DRAC Île de France et l’Académie de Versailles.

Liens externes
Partager
Facebook
Email
06/07
Pièce (220)
12.04.2022
148'09"
C’était mieux avant
Palais de Tokyo
Écouter

Imaginons : nous sommes en 2042. Il fait déjà un peu trop chaud. Nous sommes réuni.es pour parler des 20 dernières années de ce qu’on appelait alors le Palais de Tokyo.

C’était mieux avant

Avec :
Tomoko Sauvage, musique en continu

  • 00:02:04, Vava Dudu, artiste
  • 00:05:13, Laurence Rassel, directrice de l’école de recherche graphique de Bruxelles
  • 00:13:03, Eden Tinto Collins, artiste
  • 00:20:58, Rim Battal, autrice
  • 00:36:38, Benoît Piéron, artiste
  • 00:47:22, Emmanuelle Pireyre, autrice
  • 00:58:47, Youri Johnson, artiste
  • 01:10:16, Claire Finch, écrivain*e
  • 01:23:12, Béatrice Josse, curatrice
  • 01:33:20, Maya Mihindou, artiste & Dorothée Munyaneza, metteuse en scène
  • 01:47:52, Jay Ramier, artiste
  • 01:59:51, Josèfa Ntjam, artiste
  • 02:06:04, Ghita Skali, artiste
  • 02:16:16, Joëlle Sambi, autrice
  • 02:22:26, Mathis Collins, artiste



Pour ce premier rendez-vous de célébration des 20 ans, Le Palais de Tokyo invite les artistes et le grand public à prendre le contrepied de l’expression « C’était mieux avant ! », nostalgique d’un âge d’or révolu, pour imaginer, pendant une soirée, ce que pourrait être le futur de l’institution. Plutôt qu’un anniversaire tourné vers le passé, l’événement propose une vision prospective à rebours, au futur antérieur, et laisse la parole aux artistes, autrices et auteurs, activistes, philosophes, chercheurs et chercheuses afin qu’ils livrent leur vision et fassent part de leurs projections.

Imaginons : nous sommes en 2042. Il fait déjà un peu trop chaud. Dans le respect des gestes sanitaires, nous sommes réuni.es pour parler des vingt dernières années de ce qu’on appelait alors le Palais de Tokyo. De ce que nous y avons vu et vécu. De ce dont nous avons ri, de ce qui nous a ému, réjoui, interrogé, mis en colère, manqué, transformé. De ce qui nous a fait changer d’avis. De ce qui nous habite encore. De ce qui nous rachâche, comme disait Marguerite Duras au siècle dernier. De ce que nous attendions d’un centre d’art contemporain implanté dans le 16e arrondissement de Paris dans la première moitié du 21e siècle.

Au sein d’un environnement texturé par l’artiste Vava Dudu et la musicienne Tomoko Sauvage, une vingtaine d’intervenant.es partagent dans un format bref d’une dizaine de minutes, leurs regards subjectifs sur leurs relations et leurs attentes vis-à-vis des institutions, notamment culturelles, leurs désirs et leurs doutes, leur optimisme ou leur pessimisme. Autant de voix et de tonalités pour se livrer, ensemble, à une séance de fiction spéculative.

Émission diffusée en direct depuis le Palais de Tokyo le 12 mars 2022.
Réalisation : Léo Roche
Montage : William Maurice

Liens externes
Partager
Facebook
Email
07/07
Compilation
04.05.2022
71'20"
Kids Advisory System
Écouter

C’est bizarre eh, ce que je fais à 7 ans eh, ce que je fais à 7 ans
C’est bizarre eh
Je mets de l’autorité dans tous mes sons

Tracklist :

  • Number Game Bass Check - The Puppies
  • C’est bizarre - SK07
  • Enfants Des Rues - Bene Gesserit
  • La Java des Bons Enfants - Les Cocottes-Minutes (paroles de Guy Debord)
  • Kekra, Purée de Salaire - ACAB (@_@) ROOKIE
  • Communism Doesn’t Go Against Human Nature - Scenable
  • Jungle capitaliste - Fille Unique
  • I Go (First Song 2009) Ft. Brutal Yungenz - Kodak Black
  • Promise Dollars - Don & Nicole Campau
  • YoutubeCrusade - Scenable
  • Berghain Fight Club - Intern 2
  • Freestyle Anonyme - #31#
  • Londres, capitale du punk, Radio Canada, 1977
  • Je suis mort - Zéro de conduite
  • Marguerite Duras parle avec des enfants, Grandes Heures Radio France / Ina, 1954
  • Hal’s Dream - Pyrolator
  • Rugrats Theme Song, Episode Opening Credits
  • Les enfants et la politique / Ina, 1986
  • T-Max 530 - FH-Pirate
  • Nursery Rap - Pictures
  • Anima - Picky Picnic
  • le toboggan à la tête carrée Ft. Gloubi Boulga - maison carton
  • Conseils aux enfants sage - Christine Combe
  • Journalistes en herbe, Micros et caméras / ORTF, 1966
  • La Vie Est Brutale (Acapella + Ragga Mix) - Ideal Junior
  • Le droit de vote à 12 ans / Ina, 1977
  • Dancing Mind To Mind - Pictures
  • Dis Leur Merde aux Dealers - France Cartini
  • LABO - Rayad
  • money -_- (prod amor fati) - tommy moisi
  • Les enfants et la politique / Ina, 1986
  • Un enfant a tiré sur un autre enfant - Democrates D

Kids Advisory System, compilation réalisée par Janomax et Guilhem Prat pour la programmation KiNdeRgArTeN,
Un mix enregistré au studio *Duuu, Parc de La Villette, le 1er mercredi de mai de 2022, journée des enfants et mois de révolte.

Partager
Facebook
Email
Dernières émissions
Radia
Les Centres Passagers
00
00
00
00