En direct
Volume
Concert
29.07.21
Écouter

Ce soir en direct du parvis du studio *Duuu à la Villette, un concert du groupe TNHCH.

TNHCH est un groupe d’artistes plasticiens formé par Corentin Canesson, Arthur Beuvier, Damien Le Dévédec, Tim Karbon et Maëla Bescond. Ils sortent en novembre 2020 ULTRA, à l’issue d’une résidence au centre d’art Lizières fondé par l’artiste pluri-disciplinaire Ramuntcho Matta, autour des textes du poète et critique d’art Rene Ricard. Un vinyle dont les pochettes ont été réalisées par 30 plasticien.ne.s dont : Clémentin Adou, Hélène Baril, Eva Barto, Jean Bourdet, Hugo Capron, Antoine Carbonne, Jean-Damien Charmoille, Mathis Collins, Joël Degbo, Hilary Galbreaith, Muriel Giroux, Charlotte Houette, Hélène Janicot, Ana Jotta,Petr Kirusha, François Lancien Guilberteau, Bérénice Lefebvre, Renée Lévi, Ramuntcho Matta, Jean-François Maurige, Julien Monnerie, Ryu Nishiyama, Marianne Pradier, Juliette Roche, K. Sato, Lise Stoufflet, Benjamin Swaim, David Tramut, Virginie Vallée, Xiao Wang.

Un concert proposé par le groupe TNHCH.

Écouter
30.01.20
The Heralds, un appel et peut-être une réponse
Paul Elliman
33'01"
Pièce (121)
Pièce (121)
30.01.20
Écouter

Face A - 12’55
Face B - 20’06

Prolongeant l’idée qu’une musique puisse être créée par la convergence de signaux et d’appels, Paul Elliman réalise The Heralds, un appel et peut-être une réponse, vinyle édité en lieu et place de la Salle 3 du projet en trois parties The Heralds, ou soixante-dix variations sur un cri de rue de Lyon à La Salle de bains, à Lyon, en 2017. Superposant différentes sources – bruits de fond, enregistrements d’un charivari dans les rues de Lyon, chants d’oiseaux ou rythmes et mélodies de musiciens amateurs ou professionnels – The Heralds, un appel et peut-être une réponse peut être expérimenté comme une forme de flânerie sonore, chaque piste composée par la transformation de différents matériaux audio en des collages musicaux uniques.

“Dans un rêve, je jouais dans un groupe. Je ne suis pas musicien et je me suis dit que peut-être personne ici ne l’était, pourtant nous savions tous jouer. D’un orchestre de cors, de sitars et de flûtes artisanales est apparue avec passion la chanson-signal d’un troupeau sauvage d’oies, un long chœur de cris dissonants, une sorte de migration raga s’élevant par les fenêtres ouvertes dans l’air sombre du soir.”
Chevalier de Pas, Le groupe de signaux.

Production audio : Thibaut de Raymond
Distribution les presses du réel et La Salle de bains

00
00
00
00