En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
09.09.20
CHINABOT X TAFAA X SETH AYYAZ
Chloé Delarue
62'12"
Compilation (59)
Compilation (59)
09.09.20
Écouter

En lien avec le dernier volet (Salle 3) de l’exposition TAFAA#30 à La Salle de Bains (Lyon), CHINABOT X TAFAA X SETH AYYAZ est une compilation de morceaux choisis par Chloé Delarue en regard d’une première collaboration avec Jaeho Hwang, compositeur et artiste visuel Sud-coréen basé à Londres.

Leur rencontre s’est concrétisée avec un live au Sonic (Lyon) constituant la Salle 2 de l’exposition TAFAA#30, ainsi qu’avec le vinyle TAFAA - RANDOM ACTIVITY (…)* mené en collaboration avec Adeena Mey, commissaire d’exposition, critique d’art, managing editor de la revue Afterall (Central St Martins, Londres) et chercheur-enseignant à l’Ecal (Lausanne).

Cet album réunit Jaeho Hwang et Lafidki, artiste sonore et visuel franco-cambodgien basé à Londres et fondateur du label Chinabot et le compositeur, artiste sonore, théoricien et psychiatre basé à Londres, Seth Ayyaz, dans une volonté de faire se rencontrer des horizons de pensées à la tonalité singulière en résonance avec le cycle TAFAA**.

CHINABOT X TAFAA X SETH AYYAZ
Tracklist :

  • TAFAA (intro), Jaeho Hwang
  • ReReLiLiGion GMO MURTAD (Gabber Modus Operandi Remix), Pisitakun
  • Lafidki, Mount Tv Poison
  • DAEBOOK, Jaeho Hwang
  • Makharej (excerpt) ت (taa’) to خ (khaa’), Seth Ayyaz
  • Prelude, Ayankoko
  • Transience, Jaeho Hwang
  • Isolated dancer, King Rambo Sound
  • Snitchcake, Chloé Delarue
  • Tebu Sauyun Doc, Ayankoko
  • Chai, Fauxe
  • The Remainder (excerpt) breath-santur-electronics, Seth Ayyaz
  • Kniom Nahm, Lafidki
  • SOSLEEP01, Pisitakun
  • the bird ghost at the zaouia (excerpt) Ablutions, Seth Ayyaz

TAFAA#30, Salle 3
Ouverture jeudi 10 septembre à partir de 16h
Exposition du 11 au 19 septembre 2020, du mercredi au samedi de 15h à 21h
La Salle de bains, 1 rue Louis Vitet, 69001 Lyon

  • Le vinyle TAFAA - RANDOM ACTIVITY (…) a été produit lors de l’exposition TAFAA - THE CENTURY OF THE SNITCH à la Villa du Parc - Centre d’Art Contemporain d’Annemasse. Sa sortie est prévue fin septembre et sera distribué par la Villa du Parc et Chinabot.

** Chloé Delarue produit ce qu’elle nomme des environnements sous l’influence du système de perception TAFAA, acronyme de Toward A Fully Automated Appearance (Vers une apparence entièrement automatisée), c’est sous cette appellation, indexée d’un numéro ou d’un sous-titre, que se présente chaque occurrence de son travail depuis 2015. Ainsi, elle sonde les relations ambiguës que notre société entretient avec ses multitudes de devenir à l’heure des interconnections permanentes et définitives. Elle soulève des questions relatives aux changements de perceptions et transformations cognitives de nos êtres sous l’autorité visible et invisible de l’hyper-réseau, de l’hyper-connexion et de l’hyper-information.

00
00
00
00