En direct
Volume
Concert
29.07.21
Écouter

Ce soir en direct du parvis du studio *Duuu à la Villette, un concert du groupe TNHCH.

TNHCH est un groupe d’artistes plasticiens formé par Corentin Canesson, Arthur Beuvier, Damien Le Dévédec, Tim Karbon et Maëla Bescond. Ils sortent en novembre 2020 ULTRA, à l’issue d’une résidence au centre d’art Lizières fondé par l’artiste pluri-disciplinaire Ramuntcho Matta, autour des textes du poète et critique d’art Rene Ricard. Un vinyle dont les pochettes ont été réalisées par 30 plasticien.ne.s dont : Clémentin Adou, Hélène Baril, Eva Barto, Jean Bourdet, Hugo Capron, Antoine Carbonne, Jean-Damien Charmoille, Mathis Collins, Joël Degbo, Hilary Galbreaith, Muriel Giroux, Charlotte Houette, Hélène Janicot, Ana Jotta,Petr Kirusha, François Lancien Guilberteau, Bérénice Lefebvre, Renée Lévi, Ramuntcho Matta, Jean-François Maurige, Julien Monnerie, Ryu Nishiyama, Marianne Pradier, Juliette Roche, K. Sato, Lise Stoufflet, Benjamin Swaim, David Tramut, Virginie Vallée, Xiao Wang.

Un concert proposé par le groupe TNHCH.

Écouter
18.12.20
Close-up of Rose Street
Revue Les Saisons
31'24"
Lire (84)
Lire (84)
18.12.20
Écouter

Pauline Rigal et Baptiste Jopeck, autour de Margaret Tait
Lecture du texte Close-up of Rose Street par Théodora Marcadé.

Une pomme n’est pas moins intense que la mer, une abeille pas moins étonnante qu’une forêt, le poète saisit toutes les matiè­res dans une même ampleur. C’est cette rela­tion au monde et aux images qui infuse dans tous les films de Margaret Tait, l’une des cinéas­tes écossaises les plus vision­nai­res. Cinéaste du “film-poem”, son tra­vail est resté jusqu’à récem­ment rela­ti­ve­ment inconnu et son impor­tance sous-esti­mée. La revue Les sai­sons a publié pour la pre­mière fois en fran­çais deux textes de Margaret Tait.

Pauline Rigal et Baptiste Jopeck pré­sen­te­nt la revue et ses enjeux de publi­ca­tion et met­tent à l’écoute plu­sieurs poèmes que Margaret Tait a enre­gis­tré dans les années 60 dans son recueil The Hen and the Bees (1960). La comé­dienne Théodora Marcadé lit le texte “Close-up of Rose Street” publié dans le deuxième numéro de la revue.

Une émission proposée par Pauline Rigal et Baptiste Jopeck, avec Théodora Marcadé, enregistrée le 10 octobre 2020 à Bétonsalon dans le cadre de Bivouac #3 / *DUUU, *Up Up Down Up Down Up Up, un programme de deux soi­rées de lec­tu­res, per­for­man­ces et concerts, en com­pa­gnie d’artis­tes invité.e.s et de cor­res­pon­dant.e.s de la radio.

00
00
00
00