En direct
Volume
Plateaux (35)
22.02.21
Écouter

En écho à l’exposition Code is Law, présentée du 9.01.21 au 28.02.21 au Centre Wallonie-Bruxelles I Paris, imaginée par les commissaires Carine le Malet et Jean-Luc Soret, et dont le titre s’inspire d’un article de Lawrence Lessig qui a fait manifeste, la commissaire d’exposition et critique d’art Asli Seven s’entretiendra avec les artistes Antoine Bertin et Claire Williams, tous deux exposé.e.s à cette occasion, ainsi qu’avec Sébastien Lacomblez – du collectif TERRE – dont la trajectoire est présentée, en avant-première, sur les réseaux du Centre Wallonie Bruxelles. Il sera question de déjouer l’idée de l’apocalypse comme seul horizon possible en révélant par trois pratiques artistiques, différentes propositions sur les textures multi-échelles du monde vivant, et de développer une réflexion critique sur les outils sensoriels, techniques et linguistiques par lesquels nous construisons la réalité du monde au quotidien.

Avec : Antoine Bertin, Sébastien Lacomblez et Claire Williams en conversation avec Asli Seven

Une émission en direct du studio *Duuu, enregistrée le 22.02.21 en collaboration avec le Centre Wallonie-Bruxelles.

Écouter
18.12.20
Close-up of Rose Street
Revue Les Saisons
31'24"
Lire (84)
Lire (84)
18.12.20
Écouter

Pauline Rigal et Baptiste Jopeck, autour de Margaret Tait
Lecture du texte Close-up of Rose Street par Théodora Marcadé.

Une pomme n’est pas moins intense que la mer, une abeille pas moins étonnante qu’une forêt, le poète saisit toutes les matiè­res dans une même ampleur. C’est cette rela­tion au monde et aux images qui infuse dans tous les films de Margaret Tait, l’une des cinéas­tes écossaises les plus vision­nai­res. Cinéaste du “film-poem”, son tra­vail est resté jusqu’à récem­ment rela­ti­ve­ment inconnu et son impor­tance sous-esti­mée. La revue Les sai­sons a publié pour la pre­mière fois en fran­çais deux textes de Margaret Tait.

Pauline Rigal et Baptiste Jopeck pré­sen­te­nt la revue et ses enjeux de publi­ca­tion et met­tent à l’écoute plu­sieurs poèmes que Margaret Tait a enre­gis­tré dans les années 60 dans son recueil The Hen and the Bees (1960). La comé­dienne Théodora Marcadé lit le texte “Close-up of Rose Street” publié dans le deuxième numéro de la revue.

Une émission proposée par Pauline Rigal et Baptiste Jopeck, avec Théodora Marcadé, enregistrée le 10 octobre 2020 à Bétonsalon dans le cadre de Bivouac #3 / *DUUU, *Up Up Down Up Down Up Up, un programme de deux soi­rées de lec­tu­res, per­for­man­ces et concerts, en com­pa­gnie d’artis­tes invité.e.s et de cor­res­pon­dant.e.s de la radio.

00
00
00
00