En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
18.07.19
A Conversation with Athens : Panos Papadopoulos
Eric Stephany, hd.kepler.
45'13"
A conversation with (1)
A conversation with (1)
18.07.19
Écouter

on May, Tuesday 14, 2019 at 7.30 pm
at Καφενειο « H Mουριά », Charilaou Trikoupi 87, Athina

In the spirit of La Bohème and following the tradition of Kafeneio talks, A Conversation with Athens is an intend to organize a new series of meetings gathering voices of the local art scene in Athens.

The conversations are held in English and host by Florent Frizet & Eric Stephany, two french artists currently living in Athens.

Panos Papadopoulos
Panos Papadopoulos is a greek artist born in 1975, currently working and living in Athens. In 2015, he was a resident at Hooper Projects art residency, Los Angeles. He is the co-founder of the art collective Dadada Academy, founded in 2009 in Vienna. He studied in the School of Fine Arts in Vienna and was awarded by the Meisterschülerpreis of the Academy. His work was presented in the 4th Athens Biennale in 2013 and in numerous solo and group shows in Vienna, Athens, Paris, Berlin, New York, Leipzig, Cologne and elsewhere.

Panos Papadopoulos work is a mixture of conceptual, minimal, abstract and expressionist art. Departing from his earlier works – text-populated, noisy, post punk abstract oil paintings -, Papadopoulos here allows space to emerge, creating interiors and replacing the text with objects; yet the objects still hold on to their linguistic potency, ofter acting as symbols of language. It is the empty space, the sound of silence that adds tension to these objects. Basically, he turns drawings into paintings, leaving the viewer with the impression of the absent, the incomplete, the unfinished.

00
00
00
00