En direct
Volume
[woːks]
13.05.22
Écouter

Discussion radiophonique, soirée performative et Dj Set

ÉVÈNEMENT FACEBOOK

Avec :
Lauren Tortil
Anne Le Troter
Méryll Ampe
Anna Holveck
Johana Beaussart
▬ Anne-Lou Vicente & Raphaël Brunel
▬ CB0101

Pour ce premier format collectif et radiophonique de [woːks], Lauren Tortil laisse sa place d’intervieweuse à Anne-Lou Vicente & Raphaël Brunel pour rejoindre les artistes avec lesquelles elle s’est entretenue cette année : Anne Le Troter, Méryll Ampe, Anna Holveck et Johana Beaussart.
Le temps de cette soirée, à plusieurs voix autour d’une table ronde, iels discuteront des pratiques et espaces d’énonciation et d’écoute dans le champ des arts sonores et visuels. Il sera question de leur engagement en tant qu’artiste, du rapport qu’elles entretiennent avec le sonore et de tenter—sans écarter leur singularité—de dessiner un potentiel territoire commun.

Cet événement en plein air dans le Parc de la Villette, retransmis en direct sur *Duuu, sera rythmé et ponctué par un va-et-vient entre des discussions collectives et les créations sonores de chacune (performances, concert, lecture, etc.).
[woːks] est une série de rencontres entre deux artistes—Lauren Tortil et un·e invité·e de son choix—au sujet de l’art sonore. Qu’il s’agisse de manipuler la voix et ses sonorités, de capter ou fabriquer des sons, de construire des espaces acoustiques, etc., les démarches artistiques qui contribuent à sa définition sont plurielles. Avec le projet éditorial [woːks], il est alors question de works et de vox, de travail et de voix, de poser une voix sur un travail par le biais d’un entretien et d’une pièce sonore réalisée en collaboration.

Le projet est visible et audible sur le site www.wo-ks.com

▬▬▬▬▬
De 19:00 à minuit sur le parvis du studio
*Duuu Radio, Folie N4, Parc de la Villette, Paris 19e
Plan d’accès

Écouter
05.12.16
Tony Regazzoni
Marianne Derrien
25'16"
Je déteste la montagne, elle cache le paysage (7)
Je déteste la montagne, elle cache le paysage (7)
05.12.16
Écouter

Tony Regazzoni s’inspire à la fois de l’histoire du clip, mais aussi de certains films de Fassbinder, de l’Enfer de Clouzot. En s’appropriant un vocabulaire propre aux festivités contemporaines, que ce soit les fêtes foraines ou les soirées clubbing, Tony Regazzoni traite de ces rituel nocturnes, actuels ou anciens. Fasciné pour tout ce qu’il condense d’artifices, d’arrêt du temps objectif, de subversion des codes établis, de réinvention ou d’oubli de soi, et surtout, nuit artificielle par excellence, il associe les symboles des cérémonies païennes aux matières et images du spectaculaire actuel.

Son dernier film intitulé “Genesis” est un Soap Opera en trois actes largement inspiré du premier testament, et plus précisément de sa version hébraïque (la Torah) la plus ancienne dans laquelle Elohîm (Dieu) créa un être unique à la fois mâle et femme - plus souvent désigné sous le terme d’androgyne - à partir duquel Adam et Eve furent conçus. Vers une révolution par le dépassement de soi.

#1 Genesis, 2016
Sitcom en 3 épisodes
Video HD couleur, muet
Durée totale : 18 min
Musique originale : Perez, Paris

#2 Pretty Dancing, 2011
Clip video HD, couleur, présenté en 3 ou 1 seul écran
Durée totale : 8 min
Musique originale : The Miracles Club, Portland

« Je déteste la montagne, elle cache le paysage »*

Dans une perspective d’exploration et de découverte de la scène artistique émergente faite de rencontres, de conversations et de collaboration, Marianne Derrien, commissaire d’exposition indépendante et critique d’art, propose tous les mois une programmation avec des sessions d’écoute de « bande son » originale d’œuvres, en invitant des artistes, qui ont eu le souci de composer seul ou avec d’autres. Sans dénaturer l’œuvre existante tant visuelle que sonore (vidéo, film, performance, installation ,…), ces « bandes sons » mettent en évidence le langage à part entière d’œuvres ayant une composante sonore et musicale très forte.

*citation d’Alphonse Allais

00
00
00
00