En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
19.09.16
All Future Springs de Stéphanie Lagarde
Marianne Derrien
28'58"
Je déteste la montagne, elle cache le paysage (2)
Je déteste la montagne, elle cache le paysage (2)
19.09.16
Écouter

All Future Springs de Stéphanie Lagarde Installation vidéo et sonore - 4 actes avec prologue et épilogue, 2016

Cette composition sonore est un assemblage d’enregistrements de différentes langues sifflées (Amazonie, Alaska, Iles Canaries, Mexique, France, Laos…), utilisées comme moyen de survie ou outil politique/poétique dans des régions isolées du monde. La composition est divisée en quatre actes, un prologue et un épilogue mettant en scène quatre personnages en conversation: le Père, le Fils, la Magicienne et le Choeur.

All Future Springs Four act play with a prologue and epilogue (29’35) 2016

Characters Father (Vitoriano) Son (Mangtaquliq-Pagaayaq) Sorceress (Efigenia-Estefania-Paallengetaq) Chorus

With (in order of appearance) Song-Leng Vang, Hmong Khên and Hmong leaf whistling from Laos Kico Correa, San Sebastian de la Gomera, Canarias Islands Suun Nunguk, Savoonga, Saint Lawrence Island, Alaska Vitoriano Mesa Mesa, La Gomera, Canarias Islands Chinantec whistlers of Oaxaca, Mexico (recorded by Mark Sicoli) Estefania Mendoza Barrera, Las Hayas, La Gomera, Canarias Islands Pyrénées whistlers, Béarn, France: Bernard Miqueu, Théodore Peyrusqué, Odile Conderolle, Nary Ratsimahalo Eugenio Darias Darias, San Sebastian de la Gomera, Canarias Islands Master Lino Rodriguez, Agulo, La Gomera, Canarias Islands John and Arlene Waghiyi, Savoonga, Saint Lawrence Island, Alaska Susie Silook (Paallengetaq), Gambell, Saint Lawrence Island, Alaska Master Luis Morales, Vallehermoso, La Gomera, Canarias Islands Juan Manuel Chinea, Valle Gran Rey, La Gomera, Canarias Islands Children from el Colegio Ruiz de Padron, San Sebastian de la Gomera, Canarias Islands Edwin Noongwook, Savoonga, Saint Lawrence Island, Alaska George Noongwook (Mangtaquliq) , Savoonga, Saint Lawrence Island, Alaska Piraha whistler, Amazonian Forest (recorded by Dan Everett) Lobi war trumps, Burkina Faso (recorded by Patrick Kersalé) Saint Lawrence Island dance group, Nome, Alaska

Special thanks to All the whistlers mentioned, their patience and their hospitality Sjoerd Leijten Centre National des Arts Plastiques Jan van Eyck Academie

En accord avec les siffleurs ayant gracieusement acceptés d’être enregistrés, toute reproduction, en tout ou en partie, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans l’autorisation préalable de l’auteur.
In agreement with the whistlers who kindly accepted to be recorded, all partial or total reproduction of this sound editing is prohibited without the authorization of the author.

« Je déteste la montagne, elle cache le paysage »*

Dans une perspective d’exploration et de découverte de la scène artistique émergente faite de rencontres, de conversations et de collaboration, Marianne Derrien, commissaire d’exposition indépendante et critique d’art, propose tous les mois une programmation avec des sessions d’écoute de « bande son » originale d’oeuvres, en invitant des artistes, qui ont eu le souci de composer seul ou avec d’autres. Sans dénaturer l’oeuvre existante tant visuelle que sonore (vidéo, film, performance, installation ,…), ces « bandes sons » mettent en évidence le langage à part entière d’oeuvres ayant une composante sonore et musicale très forte.

*citation d’Alphonse Allais

00
00
00
00