En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
08.07.20
Suzanne
Maxime Guitton, three:four records
92'52"
three:four mix (11)
three:four mix (11)
08.07.20
Écouter

Une proposition de Maxime Guitton / three:four records.

  • Moments of Laughter (excerpt 1) - Hildegard Westerkamp (« Moments of Laughter », 1988)
  • Dowland’s Tears, Mary Jane Leach (« (F)lute Songs », 2018, Modern Love)
  • What Happened, Laetitia deCompiegne Sonami (V.A. « Imaginary Landscapes : New Electronic Music », 1989, Elektra Nonesuch)
  • Al cancello, Silvia Tarozzi (« Mi Specchio e Rifletto », 2020, Unseen Worlds)
  • Like Last Night, Stine Janvin (« Fake Synthetic Music », 2018, Pan)
  • Hikari, Maggi Payne (« Ahh-Ahh – Music for Ed Tannenbaum’s Technological Feets, 1984-1987 », 2012, Root Strata)
  • The Deep Blue Sea (excerpt), Hildegard Westerkamp (« The Deep Blue Sea », 1989)
  • Foreigner A, Kaffe Matthews (« Foreigner », 2020, Objects Limited)
  • From A Harmonic Algorithm, Laurie Spiegel (« Unseen Worlds », 1991, Scarlet Records)
  • Act I, Scene III - Don Juan Enlightened, Elodie Lauten, (« The Death of Don Juan », 1985, Cat Collectors)
  • Same Time Tomorrow, Laurie Anderson (« Bright Red », 1994, Warner)
  • Stain – The Music Rooms (excerpt), Maryanne Amacher (V.A. « Imaginary Landscapes : New Electronic Music », 1989, Elektra Nonesuch)
  • Moments of Laughter (excerpt 3), Hildegard Westerkamp (« Moments of Laughter », 1988)
  • Horse Sings From Cloud (Encore Section), 1977 – live performance in Paris produced by Daniel Caux for French Radio, Pauline Oliveros (V.A. « Attention Patterns », 2010, Black Pollen Press / Important Records)

Une émission proposée par Maxime Guitton / three:four records.

00
00
00
00