En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
17.10.19
Substraction Chronicles (4/12) - Less Is Not Yet A Bore
Switch (on Paper), Jean-Baptiste Farkas
06'24"
Feuilleton (60)
Feuilleton (60)
17.10.19
Écouter

An editorial project by French artist Jean-Baptiste Farkas conceived for Switch (on Paper).
In 12 episodes that can be read or listened to, each chronicle looks at the particularity of subtraction as an aspect of how art and society relate. At how less, emptiness or destruction create meaning in the contemporary world.

Episode 4 - Less Is Not Yet A Bore (6’24)

Eliane Radigue - Transamorem transmortem

Must we archive the things we should rather forget? Is archiving a way to make something disappear? In these strange conjectures is where LACA (Los Angeles Contemporary Archive) and The Salvage Art Institute in the USA try to respond, without necessarily finding answers.

LES CHRONIQUES DE LA SOUSTRACTION (Subtraction Chronicles) were recorded in summer 2019 by *Duuu Radio in the extension of each text by Jean-Baptiste Farkas published by Switch (on Paper).

Direction and recording: Gaspard Collin and Martin Fauret for *Duuu
Studio *Duuu, July 2019

Jean-Baptiste Farkas Jean-Baptiste Farkas’ artistic practice questions the notions and status of the artist, the artwork and the place of exhibition. He involves everyone in completing precise tasks that take the shape of services whose underlying objective is to upset the established order: put part of a habitat out of service, slow down the workflow or even tell lies. His collaborative projects are known under the names IKHÉA©SERVICES (1998), Glitch, Beaucoup plus de moins ! (2002) et PRACTICES IN REMOVE (2015). Books: IKHÉA©SERVICES, 68 pages de passages à l’acte !, Zédélé éditions, 2004. Glitch, Beaucoup plus de moins !, Zédélé éditions, 2006. Des modes d’emploi et des passages à l’acte, éditions MIX, Paris, 2010. Le Tournant Hostile, e-Publication, ABM Distribution, 2016. Retours d’usagers, éditions autrechose, 2016. On Words, In Deeds, english book, mfc – michèle didier, Bruxelles, 2017

00
00
00
00