En direct
Volume
Revenir et dire ça (46)
16.01.21
Écouter

Avec : Omar Adel, Mohamed Al-Bakeri, Rania Atef, Assem Attoun, Marwa Benhalim, Nada Elkalaawy, Sara Hamdy, Fatma Heiba, Soukaina Joual, Rawia Sadek, Motasem Siam

Cette émission présente 11 pièces vocales réalisées durant un workshop virtuel organisé par Live Praxes entre Le Caire, Jérusalem, Rabat, Londres, Berlin, Genève et Lausanne entre novembre 2020 et janvier 2021.

This radio show presents 11 artist’s vocal pieces created during a virtual workshop organized by Live Praxes between Cairo, Jerusalem, Rabat, London, Berlin, Geneva and Lausanne between Novembre 2020 and January 2021.

Live Praxes
Live Praxes est une rencontre de performances qui comprend des ateliers, des séminaires et des soirées de performances. Un des buts de ces rencontres est de créer un espace pour discuter des pratiques textuelles performatives dans les sphères artistiques, curatoriales et pédagogiques. Les événements organisés se concentrent sur la notion de performance textuelle en tant que médium mais aussi en tant qu’appareil de recherche et à partir de là, s’ouvre sur un large éventail de supports et de formats, y compris les images en mouvement, le théâtre, les conférences, les installations, les publications, le son et la chorégraphie.

Live Praxes is a performance encounter that includes workshops, seminars and performance nights. It creates a space to discuss textual performative practices in artistic,
curatorial and pedagogical spheres. Live praxes focuses on the notion of text-based performance as not only a medium but also a research apparatus. It is committed to the concepts of ‘performativity and textuality’, with an extensive scope of mediums and formats including moving images, theatre, lectures, installations, publications, sound and choreography.

Intervenants workshop Written to Be Spoken : Mohamed Abdelkarim, Madeleine Amsler, Gilles Furtwängler

La production des pièces vocales a été rendue possible grâce au soutien de ProHelvetia.
The production of the vocal pieces was made possible with the support of ProHelvetia.

Écouter
06.12.17
Quart d’heure américain #3 : Jérémie Gaulin
heiwata
09'13"
Pièce (69)
Pièce (69)
06.12.17
Écouter

Tout droit jusqu’au matin, 2017.
Texte de Jérémie Gaulin interprété par Bertrand Poncet.

Dans le cadre de l’exposition “Quart d’heure américain” et de son programme de performances, concerts et poésies, l’artiste-théoricien Jérémie Gaulin a écrit le texte Tout droit jusqu’au matin, 2017, interprétation libre et subjective des liens existants entre la notion de désuétude et la posture artistique de Robert Filliou. Ce texte, nourri de références littéraires et philosophiques, est interprété par l’acteur Bertrand Poncet au sein de l’exposition.

*Jérémie Gaulin est né en 1985 à Bordeaux. Il vit et travaille à Paris. En jouant des modes d’apparitions et de validations intellectuelles ou artistiques, son travail mêle recherches théoriques, commissariat, éditions de revues, installations et vidéos. Il commence ses études aux Beaux-arts de Bordeaux et les termine à la Head de Genève en 2013. S’en suit plusieurs projets comme la revue Pharmakon avec Lola Druilhe, revue de sociologie des religions et d’art, ou l’inverse; Chrématistique, laboratoire de recherche sur l’économie de l’œuvre, achevé par la donation des archives au CNEAI= et les ateliers populaires de Paris tentative de groupe pluridisciplinaire avec Jean-Baptiste Naudy ou encore plus récemment la revue Emergency. Il part ensuite voir ailleurs si sa langue se traduit : Londres, Bucarest, Bonrepaux, Tanger, Los Angeles, Mexico où il se trouve en résidence jusqu’en décembre 2017. Jérémie Gaulin est représenté par la Galerie Martine Aboucaya.

QUART D’HEURE AMÉRICAIN, 10-26 novembre 2017, Mains d’Œuvres

Une proposition de heiwata (Elsa Delage, Anaïs Lepage, Alma Saladin, Aurélie Vandewynckele)

Autour de l’oeuvre de Robert Filliou Danse-poème collectif (à performer par deux, chacun(e)s tournant une roue), 1962, et en affinité avec Fluxus, l’exposition “Quart d’heure américain” réunit en duo quatorze artistes qui réactualisent des objets, des formes, des langages et des savoirs dont l’usage est désormais délaissé. Collaborant sur le mode de la symbiose, de l’association fortuite, ou de la confrontation formelle, ils allient dessin, sculpture, vidéo, installation, poésie et performance.

Pensée en mouvement comme un protocole à interpréter, l’exposition “Quart d’heure américain” est activée de façon performative, discursive et sonore le samedi 18 novembre 2017. Artiste-théoricien, performeurs et musiciens proposent une interprétation d’un duo, d’un artiste ou de la notion de désuétude.

Dans le cadre du 50e Congrès de l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art)
Avec le soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture

00
00
00
00