En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
04.07.20
Meudh
*Duuu
09'30"
Pièce (176)
Pièce (176)
04.07.20
Écouter

Meudh racine indo-européenne du mot mythe, évoque le souvenir et la pensée et fait référence à la remémoration.

Meudh est un atelier réalisé autour du spectacle “Le reste vous le connaissez par le cinéma” de Martin Crimp mis en scène par Daniel Jeanneteau, au T2G-Théatre de Gennevilliers en janvier 2020.

L’atelier se construit au fil de discussions ayant pour point de départ le rapport contemporain à la notion de mythe. Chacun amène son matériel affectif, issu de liens ou de filiations entre divers univers de mythologie personnelle en résonance avec la pièce “Le reste vous le connaissez par le cinéma”.

Le groupe sélectionne de passages retranscrits par le suite en matière textuelle. Par l’utilisation de la technique du Cut up, processus de rédaction plastique à partir de textes préexistants, les participants désorganisent les échanges, font se rencontrer les références et produisent une nouvelle narration poétique. L’écriture vise à rejouer une certaine tradition de l’oralité comme celle d’usage pour transmettre les mythes.

Avec Adam, Anissa, Cécile, Lucie, Oussama, Ulysse et Sarah.

Une émission proposée par Cécile Sotty & Anisssa Zidna pour *Duuu.
Montage : Claire Garrouste

00
00
00
00