En direct
Volume
[woːks]
13.05.22
Écouter

Discussion radiophonique, soirée performative et Dj Set

ÉVÈNEMENT FACEBOOK

Avec :
Lauren Tortil
Anne Le Troter
Méryll Ampe
Anna Holveck
Johana Beaussart
▬ Anne-Lou Vicente & Raphaël Brunel
▬ CB0101

Pour ce premier format collectif et radiophonique de [woːks], Lauren Tortil laisse sa place d’intervieweuse à Anne-Lou Vicente & Raphaël Brunel pour rejoindre les artistes avec lesquelles elle s’est entretenue cette année : Anne Le Troter, Méryll Ampe, Anna Holveck et Johana Beaussart.
Le temps de cette soirée, à plusieurs voix autour d’une table ronde, iels discuteront des pratiques et espaces d’énonciation et d’écoute dans le champ des arts sonores et visuels. Il sera question de leur engagement en tant qu’artiste, du rapport qu’elles entretiennent avec le sonore et de tenter—sans écarter leur singularité—de dessiner un potentiel territoire commun.

Cet événement en plein air dans le Parc de la Villette, retransmis en direct sur *Duuu, sera rythmé et ponctué par un va-et-vient entre des discussions collectives et les créations sonores de chacune (performances, concert, lecture, etc.).
[woːks] est une série de rencontres entre deux artistes—Lauren Tortil et un·e invité·e de son choix—au sujet de l’art sonore. Qu’il s’agisse de manipuler la voix et ses sonorités, de capter ou fabriquer des sons, de construire des espaces acoustiques, etc., les démarches artistiques qui contribuent à sa définition sont plurielles. Avec le projet éditorial [woːks], il est alors question de works et de vox, de travail et de voix, de poser une voix sur un travail par le biais d’un entretien et d’une pièce sonore réalisée en collaboration.

Le projet est visible et audible sur le site www.wo-ks.com

▬▬▬▬▬
De 19:00 à minuit sur le parvis du studio
*Duuu Radio, Folie N4, Parc de la Villette, Paris 19e
Plan d’accès

Écouter
25.09.17
Clairvoyant Journal
Hannah Weiner
10'17"
Lire (38)
Lire (38)
25.09.17
Écouter

Hannah Weiner, Clairvoyant Journal, 1974

Lecture proposée par <o>[future]<o>
interprétée par Cecilia Granara, Shayna Klee et Maureen Muse

Issu de l’avant-garde poétique de l’Amérique des années 1960, le travail d’Hannah Weiner (1928-1997) transforme la manière dont le langage apparaît et est inscrit sur la page. Son écriture poétique possède une dimension performative dans la captation des mots ainsi que dans leur déploiement dans le livre.

Hannah Weiner a étudié la littérature au Radcliffe College, Massachusetts, et a travaillé pour plusieurs revues de poésie. Lorsqu’elle entre activement dans la scène poétique et s’implique dans le développe de la performance dans le New York des années 1960, elle est déjà une designer professionnelle de lingerie. En 1963, elle publie le cycle “The Magritte Poems” qui cherche à convoquer le pouvoir figuratif du langage. À la fin des années 1960, elle s’associe avec plusieurs artistes, en particulier John Perreault, pour l’organisation des “Street Works” et du “Fashion Show Poetry Event”. Au cours des années 1970, son travail se tourne vers des expérimentations visuelles lui permettant de capter des mots dans l’espace environnant et de les inscrire sur la feuille de la machine à écrire.

Les plus symptomatiques de ces expérimentations se trouvent dans son Clairvoyant Journal publié en 1974. Trois voix s’y confrontent, une en roman, l’autre en italique, et la dernière en capitales. Leur présence simultanée, discontinue et entrecoupée, illustre un dialogue intérieur, souvent conflictuel.

Florilège vol.1, Sangama Une proposition de Raffaella della Olga, Jérôme Dupeyrat, Camila Oliveira Fairclough et Angeline Ostinelli

“Florilège” est une publication vivante prenant la forme d’une programmation de lectures, performances, projections, propositions dont les formes et les formats ouverts ont en commun d’actualiser, de partager et de transmettre des textes et des publications auprès d’une communauté éphémère. La première édition de “Florilège” a eu lieu à Paris du 27 au 30 avril 2017.

Enregistrement le 28 avril 2017

00
00
00
00