En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Pourquoi lisons-nous : Lire les médias, avec Yves Citton & Abigail Lang
en conversation avec Christopher Alexander Kostritsky Gellert, Morgane Rebour et Julie Kristina Quénolle
une émission réalisée avec le service de l’Action culturelle & scientifique de l’Université de Paris

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
25.09.17
Le lux est parti en vrille, Katran et Chroniques bretton-woodsiennes
Antoine Dufeu, Valentina Traïanova
38'39"
Pièce (60)
Pièce (60)
25.09.17
Écouter

#1. Le lux est parti en vrille (version radiophonique), Valentina Traïanova (9’57)

Il s’agit de la troisième version d’une performance initiée dans le cadre du programme Licet (“modalités d’une existence luxueuse”) dont les deux premières ont eu lieu à l’occasion du MAD#2 à la Maison rouge (Paris, 2016) et au S.M.A.K (Gant, 2016), laquelle est associée à une série de dessin éponyme.

#2. Katran (version radiophonique), Lubovda (Antoine Dufeu et Valentina Traïnanova) (16’42)

Katran (qui signifie « goudron » en langue bulgare) met en scène des personnages dont les identités sont mouvantes. Elles y sont corrélées aux lieux, aux climats, aux paysages, aux ambiances mais aussi aux langues parlées ou encore aux conditions socio-politiques qui les affectent.

#3. Lecture d’un extrait des Chroniques bretton-woodsiennes (éd. Mix., 2016), Antoine Dufeu (12’)

Florilège vol.1, Sangama Une proposition de Raffaella della Olga, Jérôme Dupeyrat, Camila Oliveira Fairclough et Angeline Ostinelli

“Florilège” est une publication vivante prenant la forme d’une programmation de lectures, performances, projections, propositions dont les formes et les formats ouverts ont en commun d’actualiser, de partager et de transmettre des textes et des publications auprès d’une communauté éphémère. La première édition de “Florilège” a eu lieu à Paris du 27 au 30 avril 2017.

Trois lectures enregistrée le 29 avril 2017, proposée par Antoine Dufeu et Valentina Traïnova.

00
00
00
00