En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
22.11.19
Soirée Baby
Damien Airault, Grégoire Motte
94'25"
Plateaux (28)
Plateaux (28)
22.11.19
Écouter

On fait juste une sorte d’émission de variétés pour les petits et les grands comme il y en avait à la télé, avec une actualité culturelle autour d’un bouquin et de la musique sans playback.

pour la sortie du roman de Grégoire Motte : BABY, aux éditions Grandiose
avec Jean-Philippe Convert (mots), Gabriel Mattei (musique syncrétique), Grégoire Motte (chant et paroles), Mathilde Sauzet (mots) et Damien Airault (claviers et MC).

Extrait :
“Je fouille longtemps dans ce bain clignotant, pour retrouver un visage que je ne suis même plus certain d’avoir vu. Je la reconnais de justesse alors qu’elle dépose un grand plateau de verres vides sur le bar, à juste deux tabourets de moi. Je m’avance et elle me sourit parce qu’elle pense que je vais lui commander quelque chose à boire. À la place, je lui raconte — nous ne communiquerons jamais que dans un anglais assez pauvre — que j’ai noté le numéro d’une cabine téléphonique dans un village qui s’appelle Baby et que je voudrais la photographier pour faire un portrait d’elle avec un tampon encreur qui imprime « le numéro de Baby ». Tout ça la laisse un peu interdite et même agacée je pense, mais elle est vite sauvée par le grand plateau noir qui a déjà fait peau neuve : un magnum d’Absolut Vodka, du jus de pomme, des verres propres à gros cul, un cendrier, des glaçons dans un seau, un ananas en tranches. Tout ça doit bien peser une tonne, mais une fois dans ses mains, ça se met à tintinnabuler comme les étagères de la boutique de cristal de Bohême à l’aéroport de Budapest à chaque décollage d’avion.”

Le roman de Grégoire Motte, Baby, est édité par Grandiose et produit par ESAAA éditions – École supérieure d’art Annecy Alpes dans le cadre du D S R A

Une émission réalisée en direct au studio *Duuu /FOLIE N4 le 13 septembre 2019.

00
00
00
00