En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
20.10.20
Bernardino Femminielli x Hendrik Hegray
Lina Hentgen, Paul Lepetit
184'18"
La Pâte (3)
La Pâte (3)
20.10.20
Écouter

La Pâte est une émission musicale pour nourrir les oreilles, proposée par Lina Hentgen & Paul Lepetit pour *Duuu.

00:00 – Entretien avec Bernardino Femminielli, par Lina Hentgen.
00:46 – Bernardino Femminielli (concert)
01:52 – Hendrik Hegray (djset)

« une pâte est une substance ou un mélange visqueux ; c’est souvent une étape dans la fabrication d’un produit. »
Un concert live et une discussion pour tenter de comprendre comment chaque artiste procède à ce lent travail du pétrissage, comment de son imaginaire naissent la matière, l’ambivalence des rêveries et la beauté de son geste. Chaque concert est suivi d’un djset.

▼ BERNARDINO FEMMINIELLI
Bernardino Femminielli œuvre dans un amalgame de supports où s’entremêlent musique, performance, poésie et cinéma, ancrés dans une provocation à la fois hypersexualisée et asexuée. La somme de son travail et de son personnage forme une synthèse à la frontière du mysticisme, de la transgression, du plaisir et du danger; un crooner désinvolte au cœur d’une discothèque dystopique. Juxtaposant une narration en français et en espagnol à des arrangements polarisés, de l’italo-disco brutal aux envolées classiques, de l’industriel mutant au cosmic drone blindé, ses entreprises soniques sont à l’image de ses multiples alter egos. Ses textes explorent un paradis illicite fantasmé, débordant d’excès, drogues, bars, luxure, pénombre et camaraderie. Une grande partie de sa poésie est découpée en tranches nettes, composée à la manière des œuvres de fiction transgressive. Sur scène, on le découvre vulnérable et arrogant, explorant avec grâce l’énergie sombre des cabarets français ou allemands, mettant en relief une forme de performance «totale» où poésie, musique, cinéma et danse entrent en fusion.
Bernardino Femminielli se produit en solo, mais est fréquemment rejoint sur scène par les musiciens montréalais Pierre Guerineau et Asael Robitaille, respectivement à la tête des projets Essaie Pas et Bataille Solaire. On le retrouve également entouré de sa formation Femminielli Noir (Jesse Osborne-Lanthier) et de son fidèle accolyte Alex Zhang Hungtai (Dirty Beaches).

▼ HENDRIK HEGRAY
Hendrik Hegray est plasticien (il expose en ce moment-même à la galerie Valeria Cetraro) et musicien (sous le pseudonyme notamment de Z.B. Aids aka Valerie Smith). Il dirige le label Premier Sang depuis 2009 sur lequel il signe notamment plusieurs albums de Sister Iodine, ainsi que la revue Nazi Knife depuis 2006 avec Jonas Delaborde. Ses sets charrient pêle-mêle la synth-pop, l’italo-disco, le punk hardcore, l’indie-pop, la house, la dance.

Une émission proposée par Lina Hentgen & Paul Lepetit, enregistrée le 18 septembre 2020 à *Duuu.

00
00
00
00