En direct
Volume
Concert
29.07.21
Écouter

Ce soir en direct du parvis du studio *Duuu à la Villette, un concert du groupe TNHCH.

TNHCH est un groupe d’artistes plasticiens formé par Corentin Canesson, Arthur Beuvier, Damien Le Dévédec, Tim Karbon et Maëla Bescond. Ils sortent en novembre 2020 ULTRA, à l’issue d’une résidence au centre d’art Lizières fondé par l’artiste pluri-disciplinaire Ramuntcho Matta, autour des textes du poète et critique d’art Rene Ricard. Un vinyle dont les pochettes ont été réalisées par 30 plasticien.ne.s dont : Clémentin Adou, Hélène Baril, Eva Barto, Jean Bourdet, Hugo Capron, Antoine Carbonne, Jean-Damien Charmoille, Mathis Collins, Joël Degbo, Hilary Galbreaith, Muriel Giroux, Charlotte Houette, Hélène Janicot, Ana Jotta,Petr Kirusha, François Lancien Guilberteau, Bérénice Lefebvre, Renée Lévi, Ramuntcho Matta, Jean-François Maurige, Julien Monnerie, Ryu Nishiyama, Marianne Pradier, Juliette Roche, K. Sato, Lise Stoufflet, Benjamin Swaim, David Tramut, Virginie Vallée, Xiao Wang.

Un concert proposé par le groupe TNHCH.

Écouter
28.01.19
Vidéo Talk #1 : Colin Snapp
Laetitia Chauvin, Marie-Laure Lapeyrère
115'06"
Conversation (106)
Conversation (106)
28.01.19
Écouter

VIDEO TALK est un cycle de projections et de discussions conçu par Laetitia Chauvin et Marie-Laure Lapeyrère, au rythme d’une séance par mois programmée dans la salle Star Trek de Mains d’Œuvres. Alternant projection des films et discussions, chaque rencontre de VIDEO TALK menée en présence de l’artiste, se donne pour objectif de traverser l’oeuvre en profondeur et plus largement de questionner les pratiques actuelles de la vidéo dans l’art contemporain.

Séance #1 consacrée à Colin Snapp

L’artiste américain Colin Snapp travaille comme le ferait un chercheur, dans la durée et avec une attention précise aux faits observés, confrontant notamment l’évolution des interrelations entre les voyages, les déplacements et la perception. Ses œuvres constituent le résultat d’observations quasi anthropologiques des modalités et expériences du regard contemporain ― raison pour laquelle il choisit de se concentrer sur la banalité de l’expérience moderne du voyage et notamment sur les formes encadrées/guidées de voyage dans des natures souvent grandioses, pour isoler et étudier les particularités des gestes et des manières modernes d’observation. Usant des nouvelles technologies davantage comme des ressources que des outils, l’artiste s’attache à une reconstitution de la vision moderne dans sa complexité.

Colin Snapp
Né en 1982 à Lopez Island aux Etats-Unis, Colin Snapp vit aujourd’hui à Los Angeles. Il est représenté par la Galerie Allen à Paris et ses oeuvres ont fait l’objet de nombreuses présentations en France et à l’étranger (Whitney Museum, PS1 MoMA et Skylight Projects à New York, Unosunove Galleria à Rome, Das Odeon à Vienne, Art-o-Rama à Marseille, Fiac hors-les-murs à Paris, etc).

Une émission proposée par Laetitia Chauvin et Marie-Laure Lapeyrère, enregistrée le dimanche 7 octobre 2018 à Mains d’Œuvres.

00
00
00
00