En direct
Volume
01.10.22
Écouter

Shit talk aka 4Dx realness
Soirée de fin de résidence d’une semaine à *Duuu avec Claire Finch, Fallon Mayanja, Louise Siffert et Sandar Tun Tun.

Do you know about 4Dx? It’s like 3D, only more intense. It has sound, but also: it smells, it vibrates, it collaborates.
A private party with public sentiment, with Claire Finch Fallon Mayanja Louise Siffert Sandar Tun Tun.
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
Shit talk aka 4Dx realness
Tu connais le 4Dx ? C’est la 3D mais en plus intense. Il y a du son, mais aussi des odeurs, des vibrations et des collaborations.
Une fête privée avec un public sentiment et avec Claire Finch Fallon Mayanja Louise Siffert Sandar Tun Tun.

Claire Finch
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
est auteur*rice et chercheur*euse. Son travail de « ficto-théorie » fait interagir études de genre et narrations radicales dans des récits exemplifiant des stars queer. Ielle a fait paraître, avec Justin Gajoux, Kathy Acker 1971-1979, Ismael, 2019; Chapter 15 I Lie On The Floor, After 8 Books, 2021. Ielle a notamment contribué au volume Lettres aux jeunes poétesses, L’Arche, 2021. Ses textes sont publiés dans de nombreuses revues universitaires et supports littéraires et artistiques. On lui doit, par ailleurs, avec Sabrina Soyer, la traduction de Debbie : une épopée de Lisa Robertson, Joca Seria, 2021. Seul.e ou à plusieurs, comme avec le collectif RER Q dont ielle fait partie, ielle donne des lectures, conférences et performances, hybridant les savoirs et les pratiques, en France et à l’étranger, comme par exemple à l’ICA Londres, Badischer Kunstverein Karlsruhe, Palais de Tokyo Paris, Fondation Ricard Paris, Centre Pompidou Paris.

Fallon Mayanja
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
artiste dont le travail traite du son et de la performance. Le travail de Fallon, orienté vers la tangibilité sonore et la pédagogie politique, questionne les formes de communication existantes et recherche des pratiques alternatives de réception et d’interaction, par le son et la voix. Fallon cherche à connaître les zones de contact entre le corps - son, son - société et leur communication en étudiant les formes sonores (vibrations, voix, musique, synthèse, programmation…) comme dispositifs d’activation sensorielle et de narratif. Utilisant principalement l’électronique comme outils de partage, de connexion, et d’écoute, la production artistique conduit à une analyse de l’audible et de l’inaudible, du visible et de l’invisible, du non-dit et de l’indicible des sujets et des objets sonores. Les performances de Fallon Mayanja ont été présentées au FRAC Lorraine - Metz (2021), Creamcake - Berlin (2019), ou à The Place et CUNTemporary - Londres (2019). Son travail a été exposé en Europe et à l’international : à Lisbonne (2020), Mexico (2019), Thessalonique (2019), Berlin (2020) et Braga (2021). En 2020, Fallon était lauréate du projet La Vie Bonne porté par le Cnap.

Louise Siffert
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
Détournant les codes de l’aliénation contemporaine, des formes du management comme de la recherche du bien-être, les projets et performances de Louise Siffert privilégient un théâtre à dimension sculpturale, burlesque et corrosif, nourri de sciences sociales. Elles lui ont inspirées, entre autres, une comédie musicale Gut Feelings (2020-2021), un film conçu pour son solo exposition au BBB Centre d’Art, et dont une version vinyle augmentée-Gut Feelings–Melodies and Aromas (2021) a été produit dans le cadre de l’appel à projet “La Vie bonne” porté par Aware et le CNAP, édité par *DUUU Radio. Son travail ces dernières années a été présenté dans de nombreux lieux à la Panacée à Montpellier, à la Synagogue de Delme, aux Laboratoires d’Aubervilliers, à L’Atelier de Paris-Carolyn Carlson, au Palais de Tokyo, au BBB à Toulouse, au Capc-Bordeaux … Elle est membre de DOC, espace artistique autogéré à Paris.

Sandar Tun Tun
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
Né·e en 1989 (CH). Vit et travaille à Marseille (FR). Sandar Tun Tun construit son travail autour de la fabulation, de nouvelles alliances et trajectoires collaboratives. Artiste, chercheur·euse, DJ et compositeur·rice iel développe une pratique sonore, spatiale et performative centrée autour de l’écoute, réactivité sensible et critique. Ses installations, compositions, performances, sets audiovisuels ou écritures collectives s’intéressent aux conditions de coexistence au sein de cultures dominantes, à l’espace d’apparition/disparition, au lien entre technologie et spiritualité, écologies non-humaines et conscience collective et donnent lieu à des projets aux langages hybrides allant de la création d’entitées à l’organisation de soirées de poésie sonore.

Écouter
08.02.17
How to make an instrument
Maxime Guitton, *Duuu
120'00"
Faisons de l'inconnu un allié (11)
Faisons de l'inconnu un allié (11)
08.02.17
Écouter

Dans le cadre de l’exposition Faisons de l’inconnu un allié, Studio Brynjar & Veronika présente une nouvelle pièce, The Circle Flute, flûte circulaire jouée par quatre flûtistes, pour un seul auditeur placé au centre de l’instrument.

Cet instrument, venu du champ du design, s’inscrit dans une longue histoire d’instruments inventés par des musiciens le plus souvent autodidactes ou issus d’autres disciplines que la musique (peintres, sculpteurs, imprimeurs, designers industriels ou typographes).

Part 1 - 00’01-41’22
Conversation avec Veronika Sedlmair, Brynjar Sigurðarson (Studio Brynjar & Veronika) et le compositeur Þráinn Hjálmarsson

Part 2 - 41’23-120’
Session d’écoute de pièces avec divers instruments inventés : intonarumori, sonambient, dingulators, pipe horns, long string instruments, harmonic canons, base marimbas, structures sonores, daxophones, ensemble de violoncelles à cordes d’acier et orchestres de verre.

  • Corale, Luigi & Antonio Russolo (1921 - Grammofono, 1924)
  • O Frabjous Day !, Harry Partch (The Jabberwock, 1959 - Tellus Just Intonation, 1986)
  • Gong Gong, Harry Bertoia (Gong Gong / Elemental, 1978)
  • Ain’t No Fascist, Charlie Nothing (Dingulator TM Pat. Pending One 7’’ - Beyond Omega, 1980)
  • Dingulator One / Big Dingulator Song Sweet, Charlie Nothing (Dingulator TM Pat. Pending One - cass, De Stijl, 1985)
  • Yoshi Wada (V.A. Echo, Images of Sound, 1987)
  • Partita for 16 Long Strings of Equal Length, Paul Panhuysen (Partitas for Long Strings - Xl, 2004)
  • Longitudinal Vibration, Ellen Fullman (Tellus #4 – Piano, 1984)
  • Adagio en sol mineur, Structures Sonores Lasry-Baschet (n°4, 1965)
  • Side A, US Steel Cello Ensemble (Aug 21 1979 - Bitter Suites, 1979)
  • A1, The Glass Orchestra (1st LP - Music Gallery Editions, 1978)
  • Lower Lurum, Hans Reichel (Lower Lurum, 1994)

Une émission conçue par Maxime Guitton.
Une émission réalisée le 20 octobre 2016 depuis le studio installé au 16 rue Debelleyme, Paris 3e, dans le cadre de la programmation radiophonique de *Duuu en écho à l’exposition ‘Faisons de l’Inconnu un allié’ organisée par Lafayette Anticipation (11-23 octobre 2016).

Un cycle proposé par l’équipe de *Duuu : Loraine Baud, Simon Nicaise & Simon Ripoll-Hurier
avec la complicité de Marie Limoujoux, Pauline Lecerf et Margaux Luchet

00
00
00
00