En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
03.09.19
Radio Vaudou #5
Pierrick Mouton
15'25"
Pièce (109)
Pièce (109)
03.09.19
Écouter

Épisode 5: Le son du Oro (15”25)
Dans le pays Yoruba, Oro est la divinité la plus influente, la plus terrible, la plus puissante. A la nuit tombée, drapé dans une longue robe rouge, décoré de coquillages, un masque en bois peint sur le visage; Oro défile dans la ville obscure. Soudain, un bruit étrange rugit et résonne de la forêt lointaine. C’est le signal pour toutes les femmes, de s’enfermer dans leurs maisons: Elles se couchent, couvrent leurs têtes et celles de leurs enfants.

Elles ont interdiction formelle de regarder le personnages masqué du oro sous peine de mort ou d’amnésie soudaine.

Extraits sonores :
- Ocora – OCR 35, Musique Kongo* – Ba-Bembé, Ba-Congo, Ba-Congo-Nséké, Ba-Lari, Ensemble de trompes Ba-Bembé
- Ocora – OCR 35, Musique Kongo* – Ba-Bembé, Ba-Congo, Ba-Congo-Nséké, Ba-Lari, a Ikpa
- Les statues meurent aussi, Chris Marker & Alain Resnais, 1963

Radio Vaudou, une série radiophonique de Pierrick Mouton en cinq épisodes
Ecrit et réalisé par Pierrick Mouton
Voix : Soro Solo
Musique originale : Jon Grandcamp
Textes d’introduction : Margaux Bonopera
Prise de son & Mixage : Pierrick Mouton et Gaspard Collin/*Duuu
Co-production *Duuu radio - Pierrick Mouton

00
00
00
00