En direct
Volume

TNHCH (acronyme de The Night He Came Home) est un groupe de rock expérimental né à Rennes en 2013 sous l’impulsion de Corentin Canesson (guitares) et Arthur Beuvier (machines, synthétiseurs). Au départ davantage concentré sur la création de performances live imaginées dans le cadre de nombreuses manifestations artistiques locales, le duo est rejoint à Paris en 2016 par Damien Le Dévédec (basse, chant) et Tim Karbon (batterie, percussions). TNHCH est désormais renforcé par la présence de Maëla Bescond au chant lead, et leur son commence à osciller progressivement entre un trip-hop sous opioïdes et un post-rock mâtiné de guitares bruitistes et de batteries tribales. À l’issue d’une session intensive d’une semaine de composition et d’enregistrement simultanés, le groupe commence à dessiner les contours du projet « ULTRA », dont la sortie (toujours en indépendant) est prévue pour le 23 Octobre 2020.
Pour cet opus, toutes les paroles des morceaux sont issues de textes de la main de Rene Ricard. La réalisation des pochettes vinyles a quant à elle été confiée à une trentaine de plasticien-nes parmi les proches du groupe et autres figures fortes de la scène artistique contemporaine. Chacun.ne d’entre elle.ux a ainsi produit une série de dix pièces uniques.

Écouter
02.07.20
Le studio des écritures #13 : Christine Herzer
Sally Bonn
58'52"
Le studio des écritures (13)
Le studio des écritures (13)
02.07.20
Écouter

Le studio des écritures #13 : Christine Herzer

« où je suis j’écris »

Ce treizième entretien du Studio des écritures s’est déroulé le mardi 23 juin 2020 dans l’atelier de l’artiste Christine Herzer.

Elle est artiste mais aussi poète, et on peut aussi renverser la proposition et dire qu’elle est poète mais aussi artiste. Sa pratique se développe par l’écriture manuscrite qui se dépose sur des feuilles volantes, sur des post-it, sur les murs, sur des sacs en plastique, sur les fenêtres, sur le sol, venant parfois jusqu’à saturer l’espace. L’écriture est en noir ou en couleurs et les mots écrits, en anglais, en français ou en allemand disent le quotidien, les choses vues, et celles éprouvées, les questions liées à l’existence, les émotions et les craintes. Des mots solitaires ou des poèmes, des listes ou des textes. Les mots sont ainsi accueillis, recueillis par le geste de la main qui trace et donne vie. Une « écriture de dessins ».

Le studio des écritures est une série d’entretiens réalisés par Sally Bonn avec des artistes qui ont une pratique d’écriture. L’entretien se déroule dans l’atelier de l’artiste, en présence des œuvres, dans l’espace de travail et porte sur sa pratique des mots : sa nécessité, sa place en regard de la pratique plastique, ce qui s’y joue, comment cette pratique s’inscrit dans le quotidien de l’artiste, comment concrètement l’artiste écrit, à quel endroit de l’atelier, à quel moment, avec quelle régularité… est-ce un espace d’exposition de soi, de réflexion sur le travail, de compréhension, de retour sur soi… la relation que l’écriture a avec la lecture… avec d’autres textes d’artistes, ou la littérature, la philosophie, la théorie en général et la théorie de l’art, l’histoire de l’art, la critique d’art…

Sally Bonn est maître de conférences en Esthétique à l’Université de Picardie, critique d’art et commissaire d’exposition. Elle dirige la collection d’écrits d’artistes Les Indiscipliné.e.s aux éditions Macula. Son dernier ouvrage : Les mots et les œuvres est paru au Seuil en 2017.

Jingle de l’émission composé à partir d’un fragment d’une pièce sonore de l’artiste Benjamin Laurent Aman.

00
00
00
00