En direct
Volume

TNHCH (acronyme de The Night He Came Home) est un groupe de rock expérimental né à Rennes en 2013 sous l’impulsion de Corentin Canesson (guitares) et Arthur Beuvier (machines, synthétiseurs). Au départ davantage concentré sur la création de performances live imaginées dans le cadre de nombreuses manifestations artistiques locales, le duo est rejoint à Paris en 2016 par Damien Le Dévédec (basse, chant) et Tim Karbon (batterie, percussions). TNHCH est désormais renforcé par la présence de Maëla Bescond au chant lead, et leur son commence à osciller progressivement entre un trip-hop sous opioïdes et un post-rock mâtiné de guitares bruitistes et de batteries tribales. À l’issue d’une session intensive d’une semaine de composition et d’enregistrement simultanés, le groupe commence à dessiner les contours du projet « ULTRA », dont la sortie (toujours en indépendant) est prévue pour le 23 Octobre 2020.
Pour cet opus, toutes les paroles des morceaux sont issues de textes de la main de Rene Ricard. La réalisation des pochettes vinyles a quant à elle été confiée à une trentaine de plasticien-nes parmi les proches du groupe et autres figures fortes de la scène artistique contemporaine. Chacun.ne d’entre elle.ux a ainsi produit une série de dix pièces uniques.

Écouter
18.04.20
La voix est une langue, les mots en sont une autre
Pierrick Mouton, Sophie Demay
11'57"
Pièce (132)
Pièce (132)
18.04.20
Écouter

Augusto Boal, metteur en scène et activiste brésilien, développe dans les années 70 la méthode du Théâtre de l’opprimé. Un théâtre militant et révolutionnaire dont le but est d’inspirer un changement social et politique radical pour combattre le régime autoritaire brésilien. Un théâtre qui ne représente plus mais qui permet de prendre la parole. Un théâtre qui appartient à tout le monde et qui donne les moyens de s’auto-organiser. Un theâtre d’agitation.

Dans cette méthode égalitaire et anti-hiérarchique, le Joker incarne la figure du metteur en scène. Le Joker comme métaphore de l’enseignant peut nous aider à penser une pédagogie radicale, une pédagogie du lien, de l’action et du jeu.

Une proposition de Sophie Demay et Pierrick Mouton.
Réalisation : Pierrick Mouton
D’après, Augusto Boal, le Théâtre de l’opprimé (1973) et Jeux pour acteurs et non-acteurs (1997).

Extraits sonores:

  • Augusto Boal (1978), extrait du DVD Theatre of the Oppressed in Actions (Routledge, 2015).
  • Augusto Boal (2005), atelier Théâtre Législatif, Festival Le plus beau théâtre du monde.

Musique:

  • Pauline Oliveros, Sound pattern (Extended voices, 1967)
  • Pauline Oliveros, Procession/Peregrinacion et Greetings/Saludos (Ghostdance,1998)
00
00
00
00