En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Pourquoi lisons-nous : Lire les médias, avec Yves Citton & Abigail Lang
en conversation avec Christopher Alexander Kostritsky Gellert, Morgane Rebour et Julie Kristina Quénolle
une émission réalisée avec le service de l’Action culturelle & scientifique de l’Université de Paris

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
22.03.21
Lecture-artiste #5 : Gregory Buchert
La lecture-artiste
36'02"
Lecture-artiste (6)
Lecture-artiste (6)
22.03.21
Écouter

Lecture-artiste #5 : Gregory Buchert

Toute création est le résultat de multiples inspirations : des sensations, des objets, des gestes, des rencontres, des discussions. Et des lectures. Le collectif de recherche La Lecture-artiste rend visite à des artistes pour une conversation sur les lectures qui nourrissent, cultivent ou bousculent leurs processus créatifs.

Le 24 octobre 2020, Francis Raynaud est allé rencontrer Gregory Buchert à La Baule, à l’occasion du festival Écrivains en bord de mer où il présentait son premier roman, Malakoff, qui est paru chez Gallimard, dans la collection Verticales. Ils y ont parlé de son travail, de ce premier roman et de ses lectures.

Bibliographie :

  • Italo Calvino, Marcovaldo ou les Saisons en ville, traduit par Martin Rueff, Paris, Gallimard, coll. « Folio » no 6257, 2017
  • Italo Calvino, Le Baron perché (traduction de Juliette Bertrand), Paris, Seuil, 1960
  • Italo Calvino, Le Chevalier inexistant, (traduction de Maurice Javion), Paris, Seuil, 1962
  • Jean Echenoz, Je m’en vais, Minuit, 1999. (coll. « Double », 2001)
  • Jean Echenoz, Cherokee, Minuit, 1983 (coll. « Double », 2003)
  • Jean Echenoz, Nous trois, Minuit, 1992 (coll. « Double », 2010)
  • Julien Gracq, Au château d’Argol, Corti, 1989
  • W.G. Sebald, Les émigrants : quatre récits illustrés, roman, traduit de l’allemand par Patrick Charbonneau (Die Ausgewanderten), Actes Sud, 1999.
  • W.G. Sebald, Vertiges, roman, traduit de l’allemand par Patrick Charbonneau (Schwindel, gefühle), Actes Sud, 2001 
  • Léon Tolsoï, Les récits de Sébastopol, Petite bibliothèque Payot, 2019.
  • Robert Walser, Le Brigand, (Der Räuber, 1925, publié 1972), traduit par Jean Launay, Gallimard, 1994
  • Enrique Vila-Matas, Abrégé d’histoire de la littérature portative, Christian Bourgois, 2006
  • Enrique Vila-Matas, Docteur Pasavento, Points, Signature, 2013
  • Enrique Vila-Matas, Impressions de Kassel, traduit par André Gabastou, Paris, Christian Bourgois, 2014

Production : Francis Raynaud
Montage : Arnaud M’Doihoma
Musique : extrait de Gourdoulou, Gregory Buchert, co-réalisé avec Jonathan Schall, 2009

00
00
00
00