En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
31.05.20
Samuel Rochery
Gilles Furtwängler
10'31"
Revenir et dire ça (40)
Revenir et dire ça (40)
31.05.20
Écouter

Revenir et dire ça #40 : Samuel Rochery
Le concert de poèmes d’Audrey Macintosh

Tous les poèmes utilisent la voix de synthèse d’Audrey, que les utilisateurs d’ordinateurs Macintosh connaissent bien. Je travaille avec cette voix depuis 2018. Produisant « du son », ces poèmes ne sont pas « mis en musique », pas plus qu’ils ne sont lus « en y mettant le ton » (Audrey, c’est Audrey), pas plus qu’ils n’entrent dans ce qu’on appelle la « poésie sonore ». On entendra pourtant de la musique (circulant dans des lignes de basse et des boucles de batterie de synthèse) qui coopère avec une « piste de texte lu » de façon réciproque. Les raisons de cette coopération n’appartiennent pas plus à la poésie qu’à la musique. Disons plutôt : « ça coopère » pour des raisons formelles – au sens le moins générique – qui concernent la fabrication d’une poche de vie capable de résister à la tentation du cosplaying – écrire en croyant s’incarner dans « la poésie », jouer en croyant s’incarner dans « la musique » : jouer le jeu des cases (jusqu’à celle de leur destruction). Je me garde bien de détruire quoi que ce soit : j’ai besoin de toutes les choses. Seulement, je n’ai sûrement pas besoin qu’elles soient à leur place. Le poème, c’est un mot utile que j’ai piqué aux poètes de la poésie poétique. Dans ce mot, il y aurait des choses comme «  diva de GPS » ou « déchanteur de charme » – le concert est une histoire de leur imagination.

Setlist :
1. J’aurais voulu être une artiste (le blues du GPS)
2. L’amour à la plage (Niagara cover)
3. L’amour fou (Léo Ferré + Beyoncé)
4. Sextine du grand départ
5. Que peut le poème ?

Revenir et dire ça : Pièces vocales / Vocal pieces
Une émission proposée par Gilles Furtwängler qui présente des enregistrements audio réalisés avec la voix.
Pièces d’artistes, d’écrivains, de poètes, de chanteurs.

A radio show proposed by Gilles Furtwängler presenting recordings of vocal pieces. Pieces of artists, writers, poets, singers.

Une émission proposée par Gilles Furtwängler.
Matériel utilisé : ordinateur (logiciel GarageBand + synthèse vocale) ; ampli de chambre (Roland, 10 watts) utilisé come préampli relié à l’ordinateur ; basse électrique (Squier 6 cordes, proche d’une guitare baritone).

00
00
00
00