En direct
Volume

TNHCH (acronyme de The Night He Came Home) est un groupe de rock expérimental né à Rennes en 2013 sous l’impulsion de Corentin Canesson (guitares) et Arthur Beuvier (machines, synthétiseurs). Au départ davantage concentré sur la création de performances live imaginées dans le cadre de nombreuses manifestations artistiques locales, le duo est rejoint à Paris en 2016 par Damien Le Dévédec (basse, chant) et Tim Karbon (batterie, percussions). TNHCH est désormais renforcé par la présence de Maëla Bescond au chant lead, et leur son commence à osciller progressivement entre un trip-hop sous opioïdes et un post-rock mâtiné de guitares bruitistes et de batteries tribales. À l’issue d’une session intensive d’une semaine de composition et d’enregistrement simultanés, le groupe commence à dessiner les contours du projet « ULTRA », dont la sortie (toujours en indépendant) est prévue pour le 23 Octobre 2020.
Pour cet opus, toutes les paroles des morceaux sont issues de textes de la main de Rene Ricard. La réalisation des pochettes vinyles a quant à elle été confiée à une trentaine de plasticien-nes parmi les proches du groupe et autres figures fortes de la scène artistique contemporaine. Chacun.ne d’entre elle.ux a ainsi produit une série de dix pièces uniques.

Écouter
09.04.18
Marwan Moujaes : Je vous ai apporté des bonbons. Parce que les fleurs c’est périssable
*Duuu, Margaux Luchet
07'53"
Conversation (86)
Conversation (86)
09.04.18
Écouter

Sur l’invitation de l’équipe du 9ème prix Sciences Po pour l’art contemporain, *Duuu a sélectionné trois œuvres de l’exposition, basée cette année sur le thème de l’indifférence, et réalisé trois portraits radiophoniques.

Marwan Moujaes, né en 1989, vit et travaille entre Beyrouth et Paris. En revisitant l’histoire des conflits du Moyen-Orient, Marwan Moujaes parasite le monde de l’art avec des images de périodes de crise. Il cherche des méthodes de représentation de l’irreprésentable et revient au tragique comme alternative aux figures de divertissement. En inventant des lieux de tensions sur la surface du réel, Marwan Moujaes pose des questions sur la violence, le sacrifice, le deuil et la culpabilité.

Le Prix Sciences Po pour l’art contemporain récompense chaque année depuis 2010 deux jeunes artistes émergents, de moins de 35 ans, travaillant en France. Il a une double vocation ; promouvoir la jeune création dans un lieu non conventionnel de la culture et fédérer étudiants et professionnels du milieu de la culture autour de l’art.

Produit de l’incertitude, de la méconnaissance, ou bien encore d’un sentiment d’impuissance face aux désordres de la société, l’indifférence est la manifestation d’un manque d’attention, de compréhension et d’empathie envers autrui. Que peut l’art face à la fragmentation de ces liens sociaux ? La rencontre entre l’artiste et ses publics autour de l’œuvre d’art peut-elle être un facteur de cohésion et contribuer à un meilleur dialogue ?

Une émission réalisée par Margaux Luchet en partenariat avec l’équipe du 9ème prix Sciences Po pour l’art contemporain.

00
00
00
00