En direct
Volume
01.10.22
Écouter

Shit talk aka 4Dx realness
Soirée de fin de résidence d’une semaine à *Duuu avec Claire Finch, Fallon Mayanja, Louise Siffert et Sandar Tun Tun.

Do you know about 4Dx? It’s like 3D, only more intense. It has sound, but also: it smells, it vibrates, it collaborates.
A private party with public sentiment, with Claire Finch Fallon Mayanja Louise Siffert Sandar Tun Tun.
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
Shit talk aka 4Dx realness
Tu connais le 4Dx ? C’est la 3D mais en plus intense. Il y a du son, mais aussi des odeurs, des vibrations et des collaborations.
Une fête privée avec un public sentiment et avec Claire Finch Fallon Mayanja Louise Siffert Sandar Tun Tun.

Claire Finch
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
est auteur*rice et chercheur*euse. Son travail de « ficto-théorie » fait interagir études de genre et narrations radicales dans des récits exemplifiant des stars queer. Ielle a fait paraître, avec Justin Gajoux, Kathy Acker 1971-1979, Ismael, 2019; Chapter 15 I Lie On The Floor, After 8 Books, 2021. Ielle a notamment contribué au volume Lettres aux jeunes poétesses, L’Arche, 2021. Ses textes sont publiés dans de nombreuses revues universitaires et supports littéraires et artistiques. On lui doit, par ailleurs, avec Sabrina Soyer, la traduction de Debbie : une épopée de Lisa Robertson, Joca Seria, 2021. Seul.e ou à plusieurs, comme avec le collectif RER Q dont ielle fait partie, ielle donne des lectures, conférences et performances, hybridant les savoirs et les pratiques, en France et à l’étranger, comme par exemple à l’ICA Londres, Badischer Kunstverein Karlsruhe, Palais de Tokyo Paris, Fondation Ricard Paris, Centre Pompidou Paris.

Fallon Mayanja
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
artiste dont le travail traite du son et de la performance. Le travail de Fallon, orienté vers la tangibilité sonore et la pédagogie politique, questionne les formes de communication existantes et recherche des pratiques alternatives de réception et d’interaction, par le son et la voix. Fallon cherche à connaître les zones de contact entre le corps - son, son - société et leur communication en étudiant les formes sonores (vibrations, voix, musique, synthèse, programmation…) comme dispositifs d’activation sensorielle et de narratif. Utilisant principalement l’électronique comme outils de partage, de connexion, et d’écoute, la production artistique conduit à une analyse de l’audible et de l’inaudible, du visible et de l’invisible, du non-dit et de l’indicible des sujets et des objets sonores. Les performances de Fallon Mayanja ont été présentées au FRAC Lorraine - Metz (2021), Creamcake - Berlin (2019), ou à The Place et CUNTemporary - Londres (2019). Son travail a été exposé en Europe et à l’international : à Lisbonne (2020), Mexico (2019), Thessalonique (2019), Berlin (2020) et Braga (2021). En 2020, Fallon était lauréate du projet La Vie Bonne porté par le Cnap.

Louise Siffert
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
Détournant les codes de l’aliénation contemporaine, des formes du management comme de la recherche du bien-être, les projets et performances de Louise Siffert privilégient un théâtre à dimension sculpturale, burlesque et corrosif, nourri de sciences sociales. Elles lui ont inspirées, entre autres, une comédie musicale Gut Feelings (2020-2021), un film conçu pour son solo exposition au BBB Centre d’Art, et dont une version vinyle augmentée-Gut Feelings–Melodies and Aromas (2021) a été produit dans le cadre de l’appel à projet “La Vie bonne” porté par Aware et le CNAP, édité par *DUUU Radio. Son travail ces dernières années a été présenté dans de nombreux lieux à la Panacée à Montpellier, à la Synagogue de Delme, aux Laboratoires d’Aubervilliers, à L’Atelier de Paris-Carolyn Carlson, au Palais de Tokyo, au BBB à Toulouse, au Capc-Bordeaux … Elle est membre de DOC, espace artistique autogéré à Paris.

Sandar Tun Tun
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
Né·e en 1989 (CH). Vit et travaille à Marseille (FR). Sandar Tun Tun construit son travail autour de la fabulation, de nouvelles alliances et trajectoires collaboratives. Artiste, chercheur·euse, DJ et compositeur·rice iel développe une pratique sonore, spatiale et performative centrée autour de l’écoute, réactivité sensible et critique. Ses installations, compositions, performances, sets audiovisuels ou écritures collectives s’intéressent aux conditions de coexistence au sein de cultures dominantes, à l’espace d’apparition/disparition, au lien entre technologie et spiritualité, écologies non-humaines et conscience collective et donnent lieu à des projets aux langages hybrides allant de la création d’entitées à l’organisation de soirées de poésie sonore.

Écouter
20.04.20
​L’amour suspendu
Delphine Salkin, Martin Troadec
43'28"
Feuilleton (82)
Feuilleton (82)
20.04.20
Écouter

Journal sonore et littéraire d’un confinement par Martin Troadec et Delphine Salkin

« L’amour suspendu » comme le café suspendu que l’on paie au comptoir pour l’inconnu sans argent qui viendra le boire…
Natacha Régnier lit des extraits de textes de Camille Laurens et l’on se transporte dans ces lieux désormais inaccessibles : une fête, un café, un parc, une rue bondée… Avec à chaque épisode la voix d’un homme qui lui répond par du Flaubert, Stendhal… depuis sa ville…

  1. Prologue « Remember me » (11’32)

Textes Extrait de Cet absent-là de Camille Laurens, fragments inédits de Camille Laurens pour les voix des acteurs et le poème « The moment » de W.H Auden et extrait d’un poème de Roberto Juarroz du volume Quinzième poésie verticale et un petit montage de phrases de Benjamin Constant.
Voix Camille Laurens et les acteurs Yoann Blanc, Jacques Bonnaffé, Frédéric Borie, Geoffrey Carrey, Olivier Cruveiller, Patrick Pineau, Pierre Sartenaer, Jean-Philippe Salério.
Musiques : - Massive attack extraits de « Paradise circus » et de « Mezzanine » / - Le sommeil de Lear, L.107 de Claude Debussy - Orch.J Roger-Ducasse
- Dido et Aeneas, Z626, Act III de Henry Purcell / - Véronique Gens, William Christie - Les Arts Florissants

  1. 14ème jour Confinement (2’42)

Textes Extrait de Cet absent-là de Camille Laurens et extrait de L’éducation sentimentale de Flaubert
Voix Delphine Salkin, Natacha Régnier et Olivier Cruveiller
Musiques Tape Impala - Let it happen (Soulwax Remix)
et Seven Worlds One Planet Suite - Hans Zimmer and Jacob Shea

  1. 15ème jour Confinement (2’24)

Textes Extrait de Cet absent-là de Camille Laurens et extrait de L’éducation sentimentale de Flaubert
Voix Delphine Salkin, Natacha Régnier et Jean-Philippe Salério
Musique Sunday, floating through suburbs - The Flashbulb

  1. 16ème jour Confinement (2’31)

Textes Extrait de Cet absent-là de Camille Laurens et extrait de L’éducation sentimentale de Flaubert
Voix Delphine Salkin, Natacha Régnier et Pierre Sartenaer
Musique Time - Hans Zimmer

  1. 17ème jour Confinement (3’14)

Textes Extrait de Cet absent-là de Camille Laurens et extrait de Le rouge et le noir de Stendhal
Voix Delphine Salkin, Natacha Régnier et Nicolas Dupont
Musique Gary’s thème - Bill Evans

  1. 18ème jour Confinement (3’13)

Textes Extrait de Cet absent-là de Camille Laurens et extrait de Don Juan, C. I, st. 71 de Byron
Voix Delphine Salkin, Natacha Régnier et Clement Power
Musique Rêverie - Claude Debussy - Jean-Yves Thibaudet

  1. 19ème jour Confinement (3’47)

Textes Extrait de Cet absent-là de Camille Laurens et extrait de À une passante de Baudelaire
Voix Delphine Salkin, Natacha Régnier et Jacques Bonnaffé
Musique Cloud Symphony - Shook

  1. 21ème jour Confinement (3’58)

Textes Extrait de Cet absent-là de Camille Laurens et extrait de Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos
Voix Delphine Salkin, Natacha Régnier et Patrick Pineau
Musiques New-York Herald Tribune (film A bout de souffle de Jean-Luc Godard) - Martial Solal

  1. 23ème jour Confinement (3’49)

Textes Extrait de Cet absent-là de Camille Laurens et extrait de Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos
Voix Delphine Salkin, Natacha Régnier et Friedrich Bassarak
Musique Rolling waves - Pascale Salkin

  1. 24ème jour Confinement (3’28)

Textes Extrait de Cet absent-là de Camille Laurens et extrait de La princesse de Clèves de Madame de La Fayette
Voix Delphine Salkin, Natacha Régnier et Frédéric Borie
Musique Ständchen, S.560 de Franz Schubert - Khatia Buniatishvili

  1. 25ème jour Confinement (3’59)

Textes extraits de Cet absent-là de Camille Laurens et de La princesse de Clèves de Madame de La Fayette*
Voix Delphine Salkin, Natacha Régnier et Yoann Blanc
Musique Atlas - Benny Bernstein

00
00
00
00