En direct
Volume

TNHCH (acronyme de The Night He Came Home) est un groupe de rock expérimental né à Rennes en 2013 sous l’impulsion de Corentin Canesson (guitares) et Arthur Beuvier (machines, synthétiseurs). Au départ davantage concentré sur la création de performances live imaginées dans le cadre de nombreuses manifestations artistiques locales, le duo est rejoint à Paris en 2016 par Damien Le Dévédec (basse, chant) et Tim Karbon (batterie, percussions). TNHCH est désormais renforcé par la présence de Maëla Bescond au chant lead, et leur son commence à osciller progressivement entre un trip-hop sous opioïdes et un post-rock mâtiné de guitares bruitistes et de batteries tribales. À l’issue d’une session intensive d’une semaine de composition et d’enregistrement simultanés, le groupe commence à dessiner les contours du projet « ULTRA », dont la sortie (toujours en indépendant) est prévue pour le 23 Octobre 2020.
Pour cet opus, toutes les paroles des morceaux sont issues de textes de la main de Rene Ricard. La réalisation des pochettes vinyles a quant à elle été confiée à une trentaine de plasticien-nes parmi les proches du groupe et autres figures fortes de la scène artistique contemporaine. Chacun.ne d’entre elle.ux a ainsi produit une série de dix pièces uniques.

Écouter
19.11.19
La question du jaune
Arthur Fléchard
96'33"
Conversation (115)
Conversation (115)
19.11.19
Écouter

En reprenant la célèbre « question du jaune » de Van Gogh, cette émission propose de déplacer son objet dans le contexte de sécheresse qu’a connu la Californie ces dernières années.

L’on y discutera de culture de gazon, de l’incendie de Paradise, des problèmes inhérents à l’eau et plus globalement de la crise socio-techno-écologique que nos sociétés occidentales sont en train de découvrir.

Avec, pour animer cette table ronde, Marine Pesquet, diplômée en anthropologie à l’EHESS. Elle a effectué sa recherche sur la culture du gazon dans le contexte de sécheresse que connaît la région de Californie.

Elise Bouté, diplômée en anthropologie à l’EHESS, qui poursuit aujourd’hui un travail de thèse autour de la notion de catastrophe dans le contexte de l’incendie de Paradise.
Caitlin Proctor, post-doctorante en microbiologie environnementale à l’université de Purdue dans l’Indiana. Caitlin travaille actuellement sur les problèmes liés à l’eau apparus à Paradise suite à l’incendie.
Noémie Taylor-Rosner, journaliste française établie à Los Angeles depuis 2011 et qui a largement travaillé aux questions socio-environnementales que traverse la région.
Sébastien Trihan, passionné de botanique qui nous aidera à la fois par sa capacité de traduction ainsi que par son œil averti.
Et avec, en avant propos, Arthur Fléchard, qui nous contera son expérience de Lawn aerator dans le laboratoire de pelouse de l’université de Riverside en Californie.

Une émission proposée par Arthur Fléchard.

00
00
00
00