En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
12.11.19
La Chambre : David de Tscharner et Joachim Olender
Sleep Disorders
68'00"
La Chambre (20)
La Chambre (20)
12.11.19
Écouter

Sleep Disorders est un projet curatorial créé à Berlin en 2010 par les artistes Marion Auburtin & Benjamin L. Aman, actuellement basé à Aubervilliers.
Comme à chaque exposition dans La Chambre, Sleep Disorders propose à l’artiste un échange avec une personne de son choix.

Un entretien proposé par Sleep Disorders, à l’occasion de l’exposition de David de Tscharner organisé dans La Chambre à Aubervilliers.

David de Tscharner
Installé à Bruxelles depuis 2002, l’artiste suisse David de Tscharner, développe une vaste recherche artistique, incluant des expérimentations dans des domaines aussi variés que le collage, la vidéo ou l’édition, mais c’est en tant que sculpteur qu’il s’est affirmé progressivement. Utilisant des éléments tels que les contraintes de temps, les contextes géographiques, la réappropriation ou la participation collective pour amplifier les matières qu’il manipule, il transforme la sculpture en un catalyseur permettant de créer un lien entre l’intime et l’expérience sociale. La profusion, parfois joyeusement confuse, de ses assemblages révèle une insatiable curiosité et un intérêt certain pour la notion de jeu.

Joachim Olender
Joachim Olender est réalisateur et vidéaste. Préoccupé par la notion d’archive fictionnelle, il travaille sur l’image contemporaine et les récits troués. Après être passé par Le Fresnoy Studio national des arts contemporains, il réalise La collection qui n’existait pas, documentaire sur la collection Daled et l’art conceptuel (Grand Prix, 34 ème Festival International du Film sur l’Art de Montréal) et met en scène « Les Choses » de Perec. En 2018, il soutient son doctorat en esthétique et création au Fresnoy, en partenariat avec Paris 8. Il a récemment réalisé Le Chêne de Goethe, Film by Samuel Beckett, Artifices et Le Musée de Berlin. Joachim Olender vit et travaille entre Bruxelles et Paris.

Extraits de livres de :
Georges Perec : “Espèces d’espaces”, 1974
Günter Anders : ” L’obsolescence de l’homme : Sur l’âme à l’époque de la deuxième révolution industrielle”, 1956

Extraits musicaux :
Stuff : Slug , 2017
Arthur Russell : Answers me, 1986
The Beatles : Tomorrow never knows, 1966
Agoria & Jacques : Visit, 2019

Entretien enregistré le lundi 7 octobre 2019 dans les locaux de la radio Campus à Bruxelles.

00
00
00
00