En direct
Volume

TNHCH (acronyme de The Night He Came Home) est un groupe de rock expérimental né à Rennes en 2013 sous l’impulsion de Corentin Canesson (guitares) et Arthur Beuvier (machines, synthétiseurs). Au départ davantage concentré sur la création de performances live imaginées dans le cadre de nombreuses manifestations artistiques locales, le duo est rejoint à Paris en 2016 par Damien Le Dévédec (basse, chant) et Tim Karbon (batterie, percussions). TNHCH est désormais renforcé par la présence de Maëla Bescond au chant lead, et leur son commence à osciller progressivement entre un trip-hop sous opioïdes et un post-rock mâtiné de guitares bruitistes et de batteries tribales. À l’issue d’une session intensive d’une semaine de composition et d’enregistrement simultanés, le groupe commence à dessiner les contours du projet « ULTRA », dont la sortie (toujours en indépendant) est prévue pour le 23 Octobre 2020.
Pour cet opus, toutes les paroles des morceaux sont issues de textes de la main de Rene Ricard. La réalisation des pochettes vinyles a quant à elle été confiée à une trentaine de plasticien-nes parmi les proches du groupe et autres figures fortes de la scène artistique contemporaine. Chacun.ne d’entre elle.ux a ainsi produit une série de dix pièces uniques.

Écouter
12.11.19
La Chambre : David de Tscharner et Joachim Olender
Sleep Disorders
68'00"
La Chambre (20)
La Chambre (20)
12.11.19
Écouter

Sleep Disorders est un projet curatorial créé à Berlin en 2010 par les artistes Marion Auburtin & Benjamin L. Aman, actuellement basé à Aubervilliers.
Comme à chaque exposition dans La Chambre, Sleep Disorders propose à l’artiste un échange avec une personne de son choix.

Un entretien proposé par Sleep Disorders, à l’occasion de l’exposition de David de Tscharner organisé dans La Chambre à Aubervilliers.

David de Tscharner
Installé à Bruxelles depuis 2002, l’artiste suisse David de Tscharner, développe une vaste recherche artistique, incluant des expérimentations dans des domaines aussi variés que le collage, la vidéo ou l’édition, mais c’est en tant que sculpteur qu’il s’est affirmé progressivement. Utilisant des éléments tels que les contraintes de temps, les contextes géographiques, la réappropriation ou la participation collective pour amplifier les matières qu’il manipule, il transforme la sculpture en un catalyseur permettant de créer un lien entre l’intime et l’expérience sociale. La profusion, parfois joyeusement confuse, de ses assemblages révèle une insatiable curiosité et un intérêt certain pour la notion de jeu.

Joachim Olender
Joachim Olender est réalisateur et vidéaste. Préoccupé par la notion d’archive fictionnelle, il travaille sur l’image contemporaine et les récits troués. Après être passé par Le Fresnoy Studio national des arts contemporains, il réalise La collection qui n’existait pas, documentaire sur la collection Daled et l’art conceptuel (Grand Prix, 34 ème Festival International du Film sur l’Art de Montréal) et met en scène « Les Choses » de Perec. En 2018, il soutient son doctorat en esthétique et création au Fresnoy, en partenariat avec Paris 8. Il a récemment réalisé Le Chêne de Goethe, Film by Samuel Beckett, Artifices et Le Musée de Berlin. Joachim Olender vit et travaille entre Bruxelles et Paris.

Extraits de livres de :
Georges Perec : “Espèces d’espaces”, 1974
Günter Anders : ” L’obsolescence de l’homme : Sur l’âme à l’époque de la deuxième révolution industrielle”, 1956

Extraits musicaux :
Stuff : Slug , 2017
Arthur Russell : Answers me, 1986
The Beatles : Tomorrow never knows, 1966
Agoria & Jacques : Visit, 2019

Entretien enregistré le lundi 7 octobre 2019 dans les locaux de la radio Campus à Bruxelles.

00
00
00
00