En direct
Volume

TNHCH (acronyme de The Night He Came Home) est un groupe de rock expérimental né à Rennes en 2013 sous l’impulsion de Corentin Canesson (guitares) et Arthur Beuvier (machines, synthétiseurs). Au départ davantage concentré sur la création de performances live imaginées dans le cadre de nombreuses manifestations artistiques locales, le duo est rejoint à Paris en 2016 par Damien Le Dévédec (basse, chant) et Tim Karbon (batterie, percussions). TNHCH est désormais renforcé par la présence de Maëla Bescond au chant lead, et leur son commence à osciller progressivement entre un trip-hop sous opioïdes et un post-rock mâtiné de guitares bruitistes et de batteries tribales. À l’issue d’une session intensive d’une semaine de composition et d’enregistrement simultanés, le groupe commence à dessiner les contours du projet « ULTRA », dont la sortie (toujours en indépendant) est prévue pour le 23 Octobre 2020.
Pour cet opus, toutes les paroles des morceaux sont issues de textes de la main de Rene Ricard. La réalisation des pochettes vinyles a quant à elle été confiée à une trentaine de plasticien-nes parmi les proches du groupe et autres figures fortes de la scène artistique contemporaine. Chacun.ne d’entre elle.ux a ainsi produit une série de dix pièces uniques.

Écouter
21.02.16
Exposition contée #2 : A Secret Poet
Sophie Lapalu
71'29"
Exposition contée (2)
Exposition contée (2)
21.02.16
Écouter

Ces expositions sont constituées de récits d’œuvres qui s’incarnent rarement dans un objet ; si celui-ci existe, il ne représente que la partie émergée de l’iceberg. Le récit au contraire permet de deviner la profondeur de l’œuvre, d’appréhender son étendue processuelle.

“En 2010, l’artiste Jean-Christophe Norman me raconte l’histoire de Jeffrey Perkins, « outsider Fluxus », chauffeur de taxi qui a enregistré ses conversations avec ses clients de 1995 à 2002. Naît immédiatement l’envie de faire quelque chose avec lui. En 2011, j’invitais Perkins à La Vitrine de l’ENSAPC, rue Moret à Paris. L’entretien que vous entendez au début, avec Thomas Faliu, date de cette époque. Johanna Viprey, alors étudiante à la HEAD, a vent de cette exposition ; fascinée, elle part rencontrer l’artiste à New York. Elle a depuis monté un groupe de musique avec Jean Wave, BLANC Alligator. Dans leurs morceaux, elle reprend les conversations de Perkins dans son taxi.”
Sophie Lapalu

  • 00’01 : Entretien avec Jeff Perkins, Thomas Faliu et Sophie Lapalu (Paris, 2011)
  • 09’00 : Mirrorball, Nisennenmondai (2012)
  • 19’30 : Récit de la vie de Perkins, Sophie Lapalu (Paris, 2016)
  • 23’25 : Interlude Taxi Cab, Vampire Weekend (2010)
  • 23’57 : Movies for the blinds, extrait (entretien avec un passager psychiatre), Jeff Perkins (1995-2002)
  • 28’53 : Il fait nuit maintenant, BLANC Alligator (2014)
  • 32’12 : Movies for the blinds, extrait (entretien avec une passagère libérée), Jeff Perkins (1995-2002)
  • 35’05 : Seventeen, BLANC Alligator (2014)
  • 39’57 : Movies for the blinds, extrait (entretien avec Verushka), Jeff Perkins (1995-2002)
  • 47’34 : Architect, BLANC Alligator (2014)
  • 52’20 : Movies for the blinds, extrait (entretien avec un graphic designer de Londres), Jeff Perkins (1995-2002)
  • 58’28:Movies for the blinds, extrait (entretien avec une jeune fille qui a fait 4 arrêts cardiaques), Jeff Perkins (1995-2002)
  • 67’35 : Taxi Cab, Vampire Weekend (2010)

Une émission proposée par Sophie Lapalu

00
00
00
00