En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
26.11.15
Exposition contée #1 : Cargo De Nuit
Sophie Lapalu
76'55"
Exposition contée (1)
Exposition contée (1)
26.11.15
Écouter

Ces expositions sont constituées de récits d’œuvres qui s’incarnent rarement dans un objet ; si celui-ci existe, il ne représente que la partie émergée de l’iceberg. Le récit au contraire permet de deviner la profondeur de l’œuvre, d’appréhender son étendue processuelle.

  • 00’01 : Clandestines Alba Lua (Inner Seasons, 2013)
  • 04’49 : Frontières fluides, Mohammed Laouli (projet en collaboration avec Katerin Ströbel, 2015. Enregistrement à Salé, octobre 2015)
  • 10’38 : Kegome (musique tirée du film Rembetiko de Costas Ferris, 1983)
  • 14’40 : Le Laboratoire des Hypothèses, un projet de Fabrice Gallis (Avec Jocelyn Desmares, Bertrand Duchemin, Eddy Godeberge, Charline Guyonnet, Arthur James Manu Laffeach, Frédéric Leterrier et la participation d’Albert F4FDY, du radio-club de Saint-Nazaire et le club de plongée du lac de Sèchemaille. Enregistrements issus de l’expédition sur l’île du Bilhot, 2015)
  • 26’53 : Island, Fortune (Blackboard, 2013)
  • 30’00 : Jusqu’à devenir son paysage, Fabrice Reymond (À l’opéra, derrière un poteau, éd. Faux raccords, Paris, 2015. Enregistrement à Paris, novembre 2015)
  • 49’00 : Cargo, Axel Bauer (1983)
  • 53’37 : L’entraînement, Nadine Cholet (juillet 2014-juillet 2015. Enregistrement à Paris, novembre 2015)
  • 66’00 : Islands, Archie Branson Outfit (Fur, 2004)
  • 69’00 : Présentation de l’exposition contée, Sophie Lapalu (Enregistrement à Paris, 2015)
  • 75’00 : I Have Seen the Land Beyond, Beck (One Foot in The Grave, 1994)

Une émission proposée par Sophie Lapalu

00
00
00
00