En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
05.11.20
Duuûment Musique : Alice Grégoire
Camille Richert
58'18"
Duuûment Musique (10)
Duuûment Musique (10)
05.11.20
Écouter

Alice Grégoire - Pomodoro
Tracklist :

  • Oula, Aya Nakamura (2:38)
  • A Set of 3 Scottish Airs, The Curious Bards (2:45)
  • Wine & Grine, Prince Buster, The Allstars (2:27)
  • O Canto da Ema, Gilberto Gil (6:20)
  • Intro : B.O.S.S., le Clash, Suprême NTM (1:52)
  • Come, ye sons of art away (Birthday Ode for Queen Mary), Z. 323/5 : “Strike the viol”, Henry Purcell, improvisation interprétée par Christina Pluhar (3:57)
  • Feeling Good, Chrissy Zebby Tembo (3:36)
  • Aria burlesca (Presto), Nicola Matteis, interprété par Amandine Beyer (1:57)
  • I Don’t Want to Know - Early Take, Fleetwood Mac (3:42)
  • Oh di Betlemme altera poverta (Cantata pastorale per la nascita di Nostro Signore) : Aria : Dal bel seno d’une stella, Alessandro Scarlatti, interprété par Capella Savaria, Mária Zádori, Pál Németh (1:49)
  • The 59th Street Bridge Song (Feelin’ Groovy), Simon & Garfunkel (1:55)
  • Le Concert royal de la Nuit, Grand Ballet, Le Soleil : Les Planètes, “All’impero d’amore” (Tutti), Ensemble Correspondances, Sébastien Daucé (2:00)
  • RiRi, Young Thug (4:04)
  • Carmen : “Près des remparts de Séville”, Georges Bizet (2:02)
  • Don’t Walk Away, Johnny Clegg, Savuka (4:24)
  • Serse, HWV 40 / Act 1 : “Ombra mai fu”, Georg Friedrich Haendel, interprété par Franco Fagiolo, Il Pomo d’Oro, Valova (3:24)
  • La vie est folle, Jacques Higelin (3:42)
  • A Treatise of Good Taste in the Art of Music : Air III : “Lady Ann Bothwell’s, Lament”, Francesco Geminiani, interprété par L’Escadron volant de la Reine (2:18)
  • So Hot You’re Hurting My Feelings, Caroline Polachek (3:03)

Une playlist proposée par Alice Grégoire sur une invitation de Camille Richert.

00
00
00
00