En direct
Volume
Conversation
25.06.22
Écouter

Projections de films en plein-air + Entretiens radiophoniques Ateliers + Concert + Dj set
Une proposition de Victoire Le Bars

Evénement Facebook
▬▬▬▬▬
*Duuu Radio, Folie N4, Parc de la Villette, Paris 19e
Plan d’accès
▬▬▬▬▬
« Don’t let your imagination catch you » prononce d’une voix réconfortante le soigneur de Mike Tyson, Teddy Atlas, lorsqu’avant de monter sur le ring, le boxeur qu’on surnomme Kid Dynamite, s’effondre en larmes, pris par la peur. Ce jour-là, comme presque tous les autres, il gagnera son combat.
Ce programme réunit 4 films (pièce chorégraphique, série, longs et courts-métrages documentaires), dont la rencontre naît d’un thème commun et transversal, celui d’un sport de combat : la boxe anglaise. La pratique professionnelle et amateur, la résignation ou la résilience, la motivation inconditionnelle, le collectif, la chorégraphie, la colère, l’apprentissage et la rigueur arpentent les contours de ce sport davantage associé à la violence physique qu’à son caractère esthétique et bienfaiteur.

▬▬▬▬▬
VENDREDI 24 JUIN 19:00-00:00

19h : Entretien public avec Anthony Pinelli par Victoire Le Bars
20h : Projection de la série « La cour des grandes » d’Anthony Pinelli
21h : Concert D O R, La Ligne Bleue Records (Rap)
21h45 : Projection plein air de « K.O.K » de Régine Chopinot
22h30 : Entretien public avec Régine Chopinot par Victoire Le Bars
23h15 : Dj set
▬▬▬▬▬
SAMEDI 25 JUIN 18:00-00:00

18h : Atelier « Initiation à la boxe » avec l’équipe du club de Boxe Paris XI + DJ set de Bob Sleigh (Rap, Rnb, Soul)
20h : Projection de « Casse la distance » de Céline Loriente
20h30 : Entretien public avec Céline Loriente et Pascal Deux par Victoire Le Bars
21h45 : Projection de « Noble art » de Pascal Deux
23h15 : DJ set de Bob Sleigh (Rap, Rnb, Soul)

▬▬▬▬▬
INVITÉ.E.S

_ RÉGINE CHOPINOT est chorégraphe et danseuse.
Elle crée « K.O.K » en novembre 1988 à la Maison de la culture de La Rochelle, un ballet inspiré de la boxe, sport pour lequel elle se passionne à l’occasion de la diffusion d’émission de vulgarisation par Canal +, jeune chaîne codée à l’image créative. Fascinée tant par la gestuelle de ce sport que par les commentaires qui l’assimilent à la danse, Régine Chopinot entreprend de créer un spectacle à partir de cet univers.

_ ANTHONY PINELLI est auteur et réalisateur. Il a réalisé « La cour des grandes », en 2021, co-produit par ViceTV série documentaire en trois épisodes (22 minutes/épisode), sur la boxeuse professionnelle et membre de l’équipe de France multi-médaillée : Amina Zidani. Cette série s’appuie sur le travail des boxeuses et accompagne notamment le premier combat professionnel d’Amina Zidani.

_ PASCAL DEUX débute dans le cinéma sur « Vivement Dimanche » de François Truffaut. Après une carrière d’assistant réalisateur qui lui permet de collaborer avec de grands cinéastes comme Samuel Fuller ou Jacques Rivette, il se lance dans la réalisation. Entre 1996 et 2001, il réalise Noble Art, un documentaire tourné sur plusieurs années dans les coulisses du monde de la boxe. Ce film retrace l’ultime come-back d’un champion du monde déchu en proie à ses tourments intérieurs : Fabrice Bénichou. Sélectionné à Cannes dans la programmation Acid, il sort en salles en 2004.

_ CÉLINE LORIENTE bifurque vers la sociologie après des études littéraires à Paris. C’est au cours de ses travaux de recherche qu’elle s’initie à la démarche socio-filmique avant de se former à la réalisation de documentaires aux Ateliers Varan en 2022. Elle réalise un premier court métrage documentaire, « Casse la distance », sur le club de Boxe Paris XI.

_ DOR (à prononcer D-O-R) est un rappeur/chanteur vivant à Orléans. DOR se distingue par son mélange des langues : le français et l’espagnol. Dans ses textes, il cultive ses origines ibériques. Chacun de ses sons nous emmène dans un voyage coloré et plein de chaleur en Castille et Léon “au bord du Rio Frio”. Il est signé sur le label La Ligne Bleue Records.

_ BOB SLEIGH, DJ résident et membre des teams Rinse France & [re]sources depuis 2015 : UK Funky, Break, UK Techno, Dancehall ou Grime, ses sets proposent un panorama de la club music urbaine. Ils suggèrent également une volonté délibérée de décloisonner la fête en rapprochant styles et genres.

_ VICTOIRE LE BARS est boxeuse amatrice, designer et animatrice radio. Elle s‘intéresse d’abord au rapport que peut avoir la boxe anglaise qu’on surnomme « le Noble art » avec l’écriture et le langage. Pour ces deux soirées, qui mêlent art et sport, elle propose d’accueillir une chorégraphe et trois réalisateurs ainsi que des boxeurs pour des rencontres radiophoniques, des projections de films et des ateliers.

Avec le soutien de la Ville de Paris dans le cadre du festival FORMES OLYMPIQUES et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France - Ministère de la Culture dans le cadre de l’Été culturel 2022.
En collaboration avec le Centre national de la danse – CND.

Écouter
24.02.21
Paris la consciencieuse : Paris la guideuse du monde, Frédéric Bruly Bouabré. Une curieuse revue dans l’avion (2/4)
Éditions Empire / Faro.
09'24"
Lire (89)
Lire (89)
24.02.21
Écouter

Extrait n°2
Lecture par Soro Solo de l’ouvrage Paris la consciencieuse : Paris la guideuse du monde de Frédéric Bruly Bouabré (Éd. Empire/Faro).

Frédéric Bruly Bouabré (1923-2014) est un artiste et poète ivoirien, « re-chercheur », créateur et inventeur de l’alphabet bété. En 1989, il est projeté sur le devant de la scène artistique internationale lors de l’exposition Magiciens de la terre (18 mai-14 août 1989, centre Georges-Pompidou, Grande Halle de La Villette, Paris). Présenté parmi une centaine d’autres artistes venus du monde entier, il deviendra par la suite mondialement connu pour ses dessins sur carte rehaussés au crayon de couleur. Mais en mai de cette année-là, c’est un tout autre rêve que caresse encore Bruly Bouabré : celui de devenir un « écrivain ». Alors qu’il va s’envoler pour Paris et par la même occasion quitter pour la première fois le sol africain, le poète se voit commander par ses amis Odile et Georges Courrèges (alors directeur du Centre culturel français d’Abidjan) le récit de son voyage. C’est ainsi que quelques semaines après son retour, Frédéric Bruly Bouabré remettra son « rapport » de 325 pages manuscrites, produit en « 33 jours », où il prend plaisir à relater son séjour, ponctué d’événements parfois insignifiants, tout en interrogeant la place de l’homme dans la société occidentale. Depuis lors, ce récit d’« un aveugle à Paris », comme son auteur s’apprêtait d’abord à l’appeler, était resté inédit. Le texte, réjouissant par ses trouvailles et enchanteur par son langage, est celui d’un observateur cherchant à comprendre un monde en mutation à partir de sa propre culture. Empreint de cette liberté et du désir de relever et de consigner qui caractérisent l’œuvre de ce créateur encyclopédiste, l’ouvrage est un témoignage tout à fait unique d’un épisode marquant de l’histoire de l’art contemporain.

Initié par Odile et Georges Courrèges, qui ont fourni aux éditeurs une copie du manuscrit que leur avait confiée l’artiste, le projet de cette publication a été par ailleurs rendu possible grâce à la mise à disposition du manuscrit original par André Magnin.

Livre publié aux éditions Empire et Faro, avec une préface de Jean-Hubert Martin.

Sur une proposition de Sacha Léopold, François Havegeer et David Lestringant.
Voix : Soro Solo

00
00
00
00