En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
23.11.16
Salt adds flavour to many foods
Julie Vayssière
05'00"
Pièce (30)
Pièce (30)
23.11.16
Écouter

Extrait lecture 5 min (version intégrale 10 min), Πνεῦμα, Lisbonne.

“For Marginalia and the theme “art and education” I chose to show a series of sentences taken from an online game conceived to learn English. These sentences mainly stage situations of educational and professional exchanges, business, tourism, immigration and integration, building gradually the pictures of the Foreigner, a distant country and an international culture. The examples from everyday life and the collective references are bound to private life, general knowledge, indisputable truths, standardized social behavior and fictitious media narratives. Love, fear, desire, disappointment, sadness, surprise, anger, joy, etc. Great feelings and emotions are also depicted. It is these educational and universal representations of the world and life, situated in a background, that I wished to put forward.”

Julie Vayssière was born in 1979 in Toulouse, France. She lives and works in Paris. Her work consists of photographs, videos and text taken from streets, vitrines, websites, her close friends and family. She prefers to make things simple, using ready-to-use materials in ordinary and undramatized ways. Vayssière can be seen as an artist who duplicates our commonplace surroundings; combining marketing language with conceptual processes, advertisements with intimate interviews, and redefining minimalist poetry.

Salt adds flavour to many foods (2), 28 Septembre 2016
The whole series is shown in the video Salt adds flavour to many foods (Learning English), 2014, 34′.
Merci à Pedro Neves Marques pour la lecture et à Estelle Nabeyrat pour l’invitation.

00
00
00
00