En direct
Volume
Concert
29.07.21
Écouter

Ce soir en direct du parvis du studio *Duuu à la Villette, un concert du groupe TNHCH.

TNHCH est un groupe d’artistes plasticiens formé par Corentin Canesson, Arthur Beuvier, Damien Le Dévédec, Tim Karbon et Maëla Bescond. Ils sortent en novembre 2020 ULTRA, à l’issue d’une résidence au centre d’art Lizières fondé par l’artiste pluri-disciplinaire Ramuntcho Matta, autour des textes du poète et critique d’art Rene Ricard. Un vinyle dont les pochettes ont été réalisées par 30 plasticien.ne.s dont : Clémentin Adou, Hélène Baril, Eva Barto, Jean Bourdet, Hugo Capron, Antoine Carbonne, Jean-Damien Charmoille, Mathis Collins, Joël Degbo, Hilary Galbreaith, Muriel Giroux, Charlotte Houette, Hélène Janicot, Ana Jotta,Petr Kirusha, François Lancien Guilberteau, Bérénice Lefebvre, Renée Lévi, Ramuntcho Matta, Jean-François Maurige, Julien Monnerie, Ryu Nishiyama, Marianne Pradier, Juliette Roche, K. Sato, Lise Stoufflet, Benjamin Swaim, David Tramut, Virginie Vallée, Xiao Wang.

Un concert proposé par le groupe TNHCH.

Écouter
27.06.19
Hourras et Désarrois
Switch (on Paper)
185'20"
Conversation (113)
Conversation (113)
27.06.19
Écouter

CARTE BLANCHE A SWITCH (ON PAPER)
Hourras et désarrois — Scènes d’une guerre des cultures en Pologne

avec Eric Mangion et Luc Clément, co-fondateurs de Switch (on Paper)
et Agnieszka Żuk (auteure de *Hourras et désarrois*. Scènes d’une guerre culturelle en Pologne, traductrice littéraire et enseignante), Isabelle Jannes-Kalinowski (traductrice littéraire), Agnieszka Kawczak (militante féministe, co-fondatrice du collectif Nous d’abord) et Mateusz Chmurski (enseignant et chercheur à l’Université Paris-Sorbonne

Une émission réalisée en public et en direct, à l’occasion de la parution de l’ouvrage Hourras et désarrois. Scènes d’une guerre culturelle en Pologne publié par les éditions Noir sur Blanc (Lausanne) sous la direction d’Agnieszka Żuk.

Quelle est l’origine profonde des événements politiques qui secouent aujourd’hui la société polonaise et retentissent à travers l’Europe : refus d’accueillir des migrants, proposition de loi mémorielle sur la Shoah, introduction de lois portant atteinte à l’indépendance de la justice ou tentative d’interdire totalement l’IVG, pour ne citer que les plus médiatisés ? Et enfin, comment expliquer les causes de la volte-face antieuropéenne qu’a effectuée, il y a peu, « le meilleur élève de l’Union européenne » ?

L’objectif de cet ouvrage collectif est d’apporter une vision en profondeur, nuancée et intime, de la Pologne contemporaine, à travers sa culture, comprise ici comme un ensemble de manières de penser, de sentir et d’agir propres à une société donnée. Les événements d’actualité de ces dernières années y apparaissent à l’intérieur d’un réseau complexe de narrations et d’omissions historiques, de traumatismes et de refoulements ; ils sont confrontés à des modèles culturels existants, plongés dans l’imaginaire collectif, désamorcés par l’humour ou déformés par les stéréotypes.

Auteurs ou auteures : Agata Adamiecka, Przemysław Czapliński, Olga Drenda, Agnieszka Graff, Mikołaj Grynberg, Maciej Jakubowiak, Dariusz Kosiński, Iwona Kurz, Andrzej Leder, Jan Sowa, Aleksandra Małecka, Piotr Marecki, Karol Sienkiewicz, Kaja Puto, Maja Staśko, Stach Szabłowski, Ziemowit Szczerek et Oksana Zabuzko.

Switch (on Paper) est né de la volonté de créer un média original pour analyser la société contemporaine. Ce regard passe par le décodage des artistes et de leurs œuvres bien sûr, mais aussi par l’étude des phénomènes artistiques ou culturels dans notre histoire proche et des contextes géo-politiques spécifiques. Comment les artistes, et plus globalement la culture, nous aident à comprendre ou à éclairer le monde qui nous entoure ?
Une émission réalisée en direct au studio *Duuu /FOLIE N4 le 17 mai 2019.

00
00
00
00