En direct
Volume

TNHCH (acronyme de The Night He Came Home) est un groupe de rock expérimental né à Rennes en 2013 sous l’impulsion de Corentin Canesson (guitares) et Arthur Beuvier (machines, synthétiseurs). Au départ davantage concentré sur la création de performances live imaginées dans le cadre de nombreuses manifestations artistiques locales, le duo est rejoint à Paris en 2016 par Damien Le Dévédec (basse, chant) et Tim Karbon (batterie, percussions). TNHCH est désormais renforcé par la présence de Maëla Bescond au chant lead, et leur son commence à osciller progressivement entre un trip-hop sous opioïdes et un post-rock mâtiné de guitares bruitistes et de batteries tribales. À l’issue d’une session intensive d’une semaine de composition et d’enregistrement simultanés, le groupe commence à dessiner les contours du projet « ULTRA », dont la sortie (toujours en indépendant) est prévue pour le 23 Octobre 2020.
Pour cet opus, toutes les paroles des morceaux sont issues de textes de la main de Rene Ricard. La réalisation des pochettes vinyles a quant à elle été confiée à une trentaine de plasticien-nes parmi les proches du groupe et autres figures fortes de la scène artistique contemporaine. Chacun.ne d’entre elle.ux a ainsi produit une série de dix pièces uniques.

Écouter
10.04.20
Histoires Histoire
Chloé Grondeau
11'48"
Conversation (123)
Conversation (123)
10.04.20
Écouter

Danica Dakic, Jumana Manna, Caroline Monnet, Mai-Thu Perret, Latoya Ruby Frazier/Art21, Olivier Vadrot
Commissaire : Chloé Grondeau

“Histoires Histoire” est le premier volet d’une série de contextes expositionnels et réflexifs ayant pour point de départ les écrits de la chercheuse en théories féministes et études sur la mémoire (memory studies), Marianne Hirsch. Proposant de penser la mobilité mémorielle et la potentialisation de l’Histoire, l’exposition - proposée ici sous forme de balado - croise les regards d’artistes issues de la scène internationale dont la (re)lecture de celle-ci met en lumière leur capacité à en proposer de nouvelles avenues, au moyen de l’insémination - toujours plus croissante - du récit. Les œuvres présentées sous forme de vidéos, textes, objets et installation font ainsi état d’une mémoire partagée, abordant des évènements historiques et des contextes sociopolitiques qui, à la rencontre du récit personnel ou fictif, forment des outils entre les mains des artistes pour travailler le factuel telle une matière et en potentialiser les perspectives.

Une émission proposée par Chloé Grondeau.

00
00
00
00