En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
26.03.19
Des espaces affectifs
*Duuu
70'46"
Plateaux (23)
Plateaux (23)
26.03.19
Écouter

Le T2G accueille, le temps d’une soirée, une émission publique sous la forme d’un repas partagé. Diffusée simultanément sur duuuradio.fr depuis les espaces du théâtre, elle sera l’occasion de partager des situations de radio que *Duuu a produites à Gennevilliers. On pourra par exemple y croiser des poèmes sur autocollants, des balades les yeux fermés, un concert pour vélos de postiers en grève, une pièce de Beckett relue par des adolescents, une collecte d’emplois du temps qui s’entremêlent, une enquête sur l’amour…

En résidence depuis trois ans à Gennevilliers et hébergée au T2G, la radio d’artistes *Duuu a arpenté la ville, rencontré ses acteurs et ses habitants, et accueilli un ensemble d’artistes (poètes, sculpteurs, chorégraphes, peintres, musiciens, vidéastes…) qui ont développé des propositions en lien avec le territoire. Cette soirée sera l’occasion de partager quelques-unes de ces expériences.

Des espaces affectifs
Vendredi 18 janvier 2019
T2G - Théâtre de Gennevilliers

Artistes invités : Matthieu Cossé, Valentin Ferré, Morgane Fourey, Gilles Furtwängler, Catalina Insignares, Myriam Lefkowitz, Stephen Loye, Angeline Ostinelli, Philippe Ripoll, Théo Robine-Langlois, Laëtitia Striffling, Julie Vayssière.

___

0’00 — Ouverture
01’54 — Description d’un dessin de Salim par Stephen Loye
Kalash Criminel, Piano sombre
03’55 — Lecture de N’oublie pas ton corps dans la bulle de Théo Robine-Langlois
06’30 — Evariste, Pomme de lune 08’50 — Extrait d’une émission de Radio sans nom
10’52 — Lecture d’un Poème pour Gennevilliers de Gilles Furtwängler par Abdel
13’10 — Jacuzzi tiède par Gilles Furtwängler
19’05 — Extrait de Lili et Max vont à la bibliothèque tous seuls de Angeline Ostinelli
20’00 — Le cœur en hiver, extrait du live Spécial amour, avec Henri-Claude Bonnet
26’15 — Tous ceux qui tombent de Philippe Ripoll
31’50 — Hands, Walk, Eyes (Gennevilliers), un projet de Myriam Lefkowitz
séance de remote viewing autour de balades, avec Myriam Lefkowitz et Catalina Insignares
37’45 — Extrait de Drague ou laisse béton, un feuilleton de Laëtitia Striffling
41’15 — Godzilla, une séquence commentée par Gérard, workshop Fumons toute la ville, par Théo Robine-Langlois et Stephen Loye
48’30 — Les filles de Gennevilliers
50’50 — Bicyclette Musique, un projet de Valentin Ferré avec Pascal Mallet, facteur à Gennevilliers
53’25 — Extrait d’un discours de Gaël Quirante lu par Mohamed Fahrat
58’35 — Séquence sonore de La ville fumée, de Théo Robine-Langlois et Stephen Loye
62’27 — 13 jours, un projet de Julie Vayssière, lus par les participants de Radio sans nom

Une émission proposée par Loraine Baud, Simon Nicaise et Simon Ripoll-Hurier pour *Duuu
Réalisation : Simon Ripoll-Hurier, Julien Brulé et Gaspard Collin
Mixage : Gaspard Collin

00
00
00
00