En direct
Volume
01.10.22
Écouter

Shit talk aka 4Dx realness
Soirée de fin de résidence d’une semaine à *Duuu avec Claire Finch, Fallon Mayanja, Louise Siffert et Sandar Tun Tun.

Do you know about 4Dx? It’s like 3D, only more intense. It has sound, but also: it smells, it vibrates, it collaborates.
A private party with public sentiment, with Claire Finch Fallon Mayanja Louise Siffert Sandar Tun Tun.
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
Shit talk aka 4Dx realness
Tu connais le 4Dx ? C’est la 3D mais en plus intense. Il y a du son, mais aussi des odeurs, des vibrations et des collaborations.
Une fête privée avec un public sentiment et avec Claire Finch Fallon Mayanja Louise Siffert Sandar Tun Tun.

Claire Finch
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
est auteur*rice et chercheur*euse. Son travail de « ficto-théorie » fait interagir études de genre et narrations radicales dans des récits exemplifiant des stars queer. Ielle a fait paraître, avec Justin Gajoux, Kathy Acker 1971-1979, Ismael, 2019; Chapter 15 I Lie On The Floor, After 8 Books, 2021. Ielle a notamment contribué au volume Lettres aux jeunes poétesses, L’Arche, 2021. Ses textes sont publiés dans de nombreuses revues universitaires et supports littéraires et artistiques. On lui doit, par ailleurs, avec Sabrina Soyer, la traduction de Debbie : une épopée de Lisa Robertson, Joca Seria, 2021. Seul.e ou à plusieurs, comme avec le collectif RER Q dont ielle fait partie, ielle donne des lectures, conférences et performances, hybridant les savoirs et les pratiques, en France et à l’étranger, comme par exemple à l’ICA Londres, Badischer Kunstverein Karlsruhe, Palais de Tokyo Paris, Fondation Ricard Paris, Centre Pompidou Paris.

Fallon Mayanja
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
artiste dont le travail traite du son et de la performance. Le travail de Fallon, orienté vers la tangibilité sonore et la pédagogie politique, questionne les formes de communication existantes et recherche des pratiques alternatives de réception et d’interaction, par le son et la voix. Fallon cherche à connaître les zones de contact entre le corps - son, son - société et leur communication en étudiant les formes sonores (vibrations, voix, musique, synthèse, programmation…) comme dispositifs d’activation sensorielle et de narratif. Utilisant principalement l’électronique comme outils de partage, de connexion, et d’écoute, la production artistique conduit à une analyse de l’audible et de l’inaudible, du visible et de l’invisible, du non-dit et de l’indicible des sujets et des objets sonores. Les performances de Fallon Mayanja ont été présentées au FRAC Lorraine - Metz (2021), Creamcake - Berlin (2019), ou à The Place et CUNTemporary - Londres (2019). Son travail a été exposé en Europe et à l’international : à Lisbonne (2020), Mexico (2019), Thessalonique (2019), Berlin (2020) et Braga (2021). En 2020, Fallon était lauréate du projet La Vie Bonne porté par le Cnap.

Louise Siffert
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
Détournant les codes de l’aliénation contemporaine, des formes du management comme de la recherche du bien-être, les projets et performances de Louise Siffert privilégient un théâtre à dimension sculpturale, burlesque et corrosif, nourri de sciences sociales. Elles lui ont inspirées, entre autres, une comédie musicale Gut Feelings (2020-2021), un film conçu pour son solo exposition au BBB Centre d’Art, et dont une version vinyle augmentée-Gut Feelings–Melodies and Aromas (2021) a été produit dans le cadre de l’appel à projet “La Vie bonne” porté par Aware et le CNAP, édité par *DUUU Radio. Son travail ces dernières années a été présenté dans de nombreux lieux à la Panacée à Montpellier, à la Synagogue de Delme, aux Laboratoires d’Aubervilliers, à L’Atelier de Paris-Carolyn Carlson, au Palais de Tokyo, au BBB à Toulouse, au Capc-Bordeaux … Elle est membre de DOC, espace artistique autogéré à Paris.

Sandar Tun Tun
.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾.̾
Né·e en 1989 (CH). Vit et travaille à Marseille (FR). Sandar Tun Tun construit son travail autour de la fabulation, de nouvelles alliances et trajectoires collaboratives. Artiste, chercheur·euse, DJ et compositeur·rice iel développe une pratique sonore, spatiale et performative centrée autour de l’écoute, réactivité sensible et critique. Ses installations, compositions, performances, sets audiovisuels ou écritures collectives s’intéressent aux conditions de coexistence au sein de cultures dominantes, à l’espace d’apparition/disparition, au lien entre technologie et spiritualité, écologies non-humaines et conscience collective et donnent lieu à des projets aux langages hybrides allant de la création d’entitées à l’organisation de soirées de poésie sonore.

Écouter
14.06.21
Après le chant des sirènes
Nelly Chevaillier
82'10"
Compilation (28)
Compilation (28)
14.06.21
Écouter

Une playlist de Nelly Chevaillier sur une invitation de Laia Bonastre.

C’est un songe tout en nuances de bleu qui a inspiré les thématiques de ce mix. Les néréides, mélusines, dames du lac, yemonjas, mami watas, margygrs, tritons et autres ondines s’appellent Philippe Guerre, Luis Bacalov, Haruomi Hosono, Mado Robin, Despo Rutti. Tous racontent - en jazz, en prog, en psyché, en rap, en électronique, en expérimentale ou en opérette - mon immersion dans le vaste monde des sirènes.

Sur les traces d’Ulysse et d’Orphée, j’avais moi aussi survécu au chant meurtrier des sirènes. Un homme-poisson m’apprenait à nager le crawl; je découvrais plus tard qu’il s’appelait Triton et que c’était le dieu de l’Océan. Comme j’en avais assez de son palais plaqué or, il acceptait de me reconduire Mer Égée, et confiait même à un dauphin la tâche de m’accompagner. Accrochée à la nageoire de mon nouvel ami, je rentrais au bled par la Méditerranée. Mais voilà qu’en plein Atlantique, je remarquais que mon fidèle cétacé avait le mal de mer. Nous atteignions la vallée de Sassandra non sans peine, et j’espérais que par un quelconque enchantement, Mami Wata aiderait mon pauvre compagnon à se remettre à flot. Hélas, plutôt que de lui prodiguer ses soins, la reine des eaux me racontait tous les derniers ragots. J’apprenais que l’une de ses cousines, la Petite Sirène, était en fait l’alter-égo du célèbre Hans Christian Andersen. Comme elle, il était tombé éperdument amoureux d’un marin. Je me donnais aussitôt pour mission de rendre visite à Hans avant que toute cette histoire se finisse en eau de boudin, tant pis si ça rallongerait mon périple. On disait que Hans écumait son chagrin quelque part chez lui au Danemark. La petite sirène, elle, s’était foutue en l’air depuis longtemps.Mami Wata, qui avait eu vent de mon projet, me mettait aussitôt en garde contre une autre cousine qui habitait toujours l’Arctique - Margygr - je la reconnaîtrais à ses airs reptiliens et à sa taille de baleine. Effrayée à l’idée de croiser la créature, je suppliais Mami Wata de venir avec moi; elle acceptait à condition que je l’accompagne au Japon pour une mission confidentielle. Nous abandonnions mon ami le dauphin enfin rétabli sur la côte ivoirienne - Cap sur le Pacifique - Nous accostions une petite île, où je me liais d’amitié avec une pêcheuse nommée Ama : elle me rappelait étrangement une sirène. De retour à Paris, je regrettais déjà l’océan : les seules sirènes à chanter pour moi n’étaient plus que celles des voitures de police. Je gardais en mémoire de mon voyage de beaux souvenirs tout bleus, et de petites perles que Ama avait pêchées pour moi lors de l’une de ses virées sous-marines.

Tracklist :
Obsession, Philippe Guerre
Extrait de L’Odyssée pt. 1, Franco Rossi
Tritone, Tuxedomoon
Extrait de L’Odyssée pt. 2, Franco Rossi
MNG, DJ Malvado
Blue Eyed Mermaid, Bobby Darin
Aqua Guitare, Philippe Guerre
A qualsiasi Prezzo (seq. 7), Luis Bacalov
Guitar Boy, Victor Uwaifo and his Titibitis
Hypnose, Dominique Webb
Flightless Birds, Dark Day
Extrait de L’Odyssée pt. 3, Franco Rossi
Underwater, Cranes
The Pearl Fishers, Paul Mauriat
Gaspard de la Nuit, Ondine (Maurice Ravel), Alexander Lonquich
Reggaegean Woman, Haruomi Hosono, Takahiko Ishikawa, Masataka Matsutoya
Doctor Alucard, L. Pierre
La Sirène, Cettina
Moonbird, The Roger Webb Sound
Le Rossignol (Alexandre Alabiev), Mado Robin
Tales of Brave Ulysses, Cream
Ascension to Fireworks, Zdenek Liska
La Petite Sirène, Marc Andersen
La Femme, Alain Goraguer
Canta Pe’ Me (Ernesto de Curtis), Beniamino Gigli
Five Hundred Miles, Mamman Sani Abdoulaye
Witches, Lena Platonos
The Song of the Siren (Song), Zdenek Liska
My Mermaid and me, Bill Soden
Allô Police, Jacques Revaux
Les sirènes du charbon, Despo Ruti
Extrait de La Petite Sirène, Jon Musker et Ron Clements
Intro (Prelude to Love), Donna Summer

Merci à Laia pour le beau voyage
à *Duuu Radio
à 10x10 Photobooks
Et aussi à Abraham, Galia, Simon et Maia.
Une émission proposée par Nelly Chevaillier sur une invitation de Laia Bonastre.
citation extraite de “Ulysse dans l’Odyssée”, mini-série de Franco Rossi, 1968

00
00
00
00