En direct
Volume
Concert
29.07.21
Écouter

Ce soir en direct du parvis du studio *Duuu à la Villette, un concert du groupe TNHCH.

TNHCH est un groupe d’artistes plasticiens formé par Corentin Canesson, Arthur Beuvier, Damien Le Dévédec, Tim Karbon et Maëla Bescond. Ils sortent en novembre 2020 ULTRA, à l’issue d’une résidence au centre d’art Lizières fondé par l’artiste pluri-disciplinaire Ramuntcho Matta, autour des textes du poète et critique d’art Rene Ricard. Un vinyle dont les pochettes ont été réalisées par 30 plasticien.ne.s dont : Clémentin Adou, Hélène Baril, Eva Barto, Jean Bourdet, Hugo Capron, Antoine Carbonne, Jean-Damien Charmoille, Mathis Collins, Joël Degbo, Hilary Galbreaith, Muriel Giroux, Charlotte Houette, Hélène Janicot, Ana Jotta,Petr Kirusha, François Lancien Guilberteau, Bérénice Lefebvre, Renée Lévi, Ramuntcho Matta, Jean-François Maurige, Julien Monnerie, Ryu Nishiyama, Marianne Pradier, Juliette Roche, K. Sato, Lise Stoufflet, Benjamin Swaim, David Tramut, Virginie Vallée, Xiao Wang.

Un concert proposé par le groupe TNHCH.

Écouter
11.10.18
Misssouri radio
Misssouri
203'00"
Conversation (92)
Conversation (92)
11.10.18
Écouter

Misssouri a réalisé sa première émission radio, organisée par David Evrard, Georgia René-Worms et Julien Sirjacq, et y a développé ses intérêts pour la contre-éducation, la transgression, l’histoire en roue libre, la pesanteur et les formes géologiques de la collection.

Avec les participations de Sarina Basta, Léa Beaubois, Maxime Bichon, Aïda Bruyère, Cave Club & Clara Pacotte, Stéphanie Cherpin, Yann Chevallier, Gallien Dejean, Béatrice Delcorde, Rémy Duffay, Flora Katz, Tangui Marchand, Georgia René-Worms, Julien Sirjacq, Nicolas Valckenaere, Azzedine Saleck, Blitzprint Team…

Misssouri Super School est un roman choral, une superposition de récits de différentes vitesses, de différentes natures, écritures, impressions, documents, interviews, objets, scénarios tout compris comme un exercice au bord de la fiction où se joue l’obsolescence des conflits œuvres/documents, tout, les ensembles, les fantasmes, les genres. Les intrigues. L’éducation, la géographie, les zombies, la jungle, les westerns, les college-movie, les souterrains, le vin et la grasse et les ampoules fluorescentes, le motocross, tout et surtout, tout, tout sans aucun avis d’exhaustivité, ni d’objectivité, est possible. On raconte cette compilation de choses vécues et pensées, on l’amplifie. On la déplace. On la rejoue. Un feu. Un hôtel. Une scène… réalisée comme on réalise l’intrigue d’un film. Toute la préparation étant déjà, bien sûr, le projet. Une sorte de « socialisme » expérimental qui raconte qu’il est en train de se faire. Une forme d’histoire en roue libre. L’école est au cœur de ce premier roman Misssouri, pédagogie, éducation, économie des rapports en font l’intrigue. Chaque entrée de chapitres porte le nom d’un collège movie, un de ces huis clos de série dont l’intrigue est située sur un campus et qui travaille l’étudiant voire l’enseignant comme « formes », comme nœud, comme fantaisie.

Une émission enregistrée le 14 avril 2018 à DOC!
Misssouri est un projet réalisé en partenariat avec l’erg, Bruxelles, l’ensba Paris, le Confort Moderne, Poitiers, Le Master de Cherbourg, esam, Caen.

00
00
00
00