En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
09.10.20
Les Ondes éphémères / LE BAL – Le Rayon Vert : Rebekka Deubner
Rebekka Deubner
62'15"
Pièce (179)
Pièce (179)
09.10.20
Écouter

Présenté par Rebekka Deubner, éditrice et photographe, ce collage sonore, fil ténu tenu par des textes, des voix et des échos de multiples artistes et collaborateurs, s’écoute comme autant d’images elliptiques.

Tracklist :

  • l’Oreille nacrée, Sync Stream, Livio Mosca (le rayon vert . éditions)
  • De connivence latente et tue (extrait) Jehane Mahmoud, Pauline Hisbacq, Martine Dawson, Camille Richert
  • Vers la flamme, Piyush Wadhera
  • Oiseaux non-confinés d’un arbre de la rue des Couronnes, avril 2020
  • Près de la gare, Charlotte Sabouret – (Extrait de Encore somnolent, je déployais mes oreilles en fleur à paraitre, le rayon vert . éditions)
  • Respiration, mai 2020
  • Un père et ses fils qui regardent, Youtube
  • Suite pour Mellotron n°2 (Flower), Livio Mosca - extrait de l’Oreille nacrée, le rayon vert . éditions
  • Jehane Mahmoud et son amie Judy en conversation
  • Les hiboux du Morvan, août 2020
  • Clickers Phlegm, carte blanche à Disobedient Shinobu - août 2020
  • Medley autour de l’amour, Pauline Hisbacq (et la voix de François)
  • Carte blanche à Amosphère, août 2020
  • Maman, août 2018
  • Mount Fuji Backward II, Livio Mosca - extrait de l’Oreille nacrée, le rayon vert . éditions
  • Beurre frais, Virginie Huet - extrait de Encore somnolent, je déployais mes oreilles en fleur à paraître, le rayon vert . éditions
  • Clouds of August - Piyush Wadhera
  • Le rayon vert d’Eric Rohmer – Scène finale
  • Nagori, Ryoko Sekiguchi

Les Ondes Éphémères, un festival singulier (29-30 août 2020) en ligne et à la radio. Programmé par LE BAL autour de la jeune création et l’édition photographique et déployé en images, livres et son sur Duuu Radio et le-bal.fr.

Programmation : Emilie Lauriola
Création sonore - Jingle Les Ondes Éphémères : Matthieu Samadet

00
00
00
00