En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
22.05.19
La Voix Libérée : Katalin Ladik
Eric Mangion, Patrizio Peterlini
34'17"
Pièce (101)
Pièce (101)
22.05.19
Écouter

Journée de performances organisée au Palais de Tokyo à l’occasion de l’exposition La Voix Libérée – Poésie sonore, avec des productions originales de six poètes contemporains de la scène internationale :

#5 : Katalin Ladik (Hongrie)
Golden Apocalypse

« Sur les premiers de ces ‘objets trouvés’, les composants des circuits étaient soudés à la main sur des cartes de circuits imprimés et étaient assez rares dans la soudure. J’ai appelé la série de ces photos Genesis[Genèse]. Puis la soudure se fit plus dense ; et quand, sur les cartes de circuits imprimés, elle se fit si dense au point que plus aucune ligne ni aucun point ne put être photographié ni pressé, j’intitulai la dernière pièce trouvée Golden Apocalypse [Apocalypse Dorée] (…) J’ai voulu qu’elle soit dorée, car je n’aurais pas souhaité associer au pessimisme la fin apocalyptique du monde des circuits. » Katalin Ladik

La retransmission en direct de l’événement est réalisée par *Duuu Radio et rediffusée par Radio Metadfeftero (Grèce), MEC FM (Brésil), RUC Radio-Université de Coimbra (Portugal), RAM Radio Arte Mobile (Italie), Radio Halas (Israël), KunstRadio - Radio Österreich1 (Autriche), Power FM (Zambie), etc.
Une programmation proposée par les commissaires de l’exposition : Eric Mangion et Patrizio Peterlini
Projet promu et soutenu par la Fondazione Bonotto (Molvena, Italie) et le Palais de Tokyo (Paris, France)

00
00
00
00