En direct
Volume
Pourquoi lisons-nous (12)
16.04.21
Écouter

Que faire quand nous lisons un texte qui nous rebute, nous déplaît, nous hérisse ou nous scandalise ? Quand nous regardons un film, une série, une œuvre d’art dont les idées ou les messages sont aux antipodes des nôtres et/ou dont l’auteur·e, peut-être génial·e n’est pas fréquentable… ? Fermer le livre ou éteindre l’écran ?
Si l’on pouvait lire sans renoncer à son désaccord ? Lire en contestant, changeant, discutant, sabotant, dérivant, variant… Lire mais sans se soumettre.

Cette rencontre avec Sophie Rabau (enseignante-chercheuse en littérature à l’université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle et auteur·e de L’Art d’assaisonner les textes et Carmen pour changer), Émilie Thomasson (étudiante de M2 en Lettres et Humanités à l’Université de Paris) et Christopher Alexander Kostritsky Gellert va interroger et interpoler ces textes en direct.


Manipulatrice de textes, auteure de B. Comme Homère, Carmen pour changer et L’Art d’assaisonner les textes (parus aux Éditions Anacharsis), Sophie Rabau est enseignante-chercheuse à l’Université Paris 3. Ne séparant pas théorie et pratique littéraire, elle explore la critique créative, cette lirécriture qui propose aux lecteurs et lectrices de faire l’expérience d’une insoumission face à l’autorité du texte littéraire.

Pourquoi lisons-nous est une enquête sur la lecture comme expérience. Cette enquête est menée à travers le recueil de témoignages de lecteur·trice·s divers.es ainsi qu’un cycle de forums animés par des universitaires, écrivain.e.s et d’artistes sur nos manières de lire et façons d’être. À l’instar du « texte ouvert » tel que le définit Lyn Hejinian, ici, la hiérarchie traditionnelle entre l’auteur et ses lecteurs·trice·s se dissout et se rééquilibre. Chaque témoin, chaque lecteur·trice, chaque universitaire, artiste et écrivain·e est une co-enquêteur·trice dans cette communauté d’expériences.

Ce cycle a été créé par Christopher Alexander Kostritsky Gellert, poète et artiste.
Une émission réalisée en partenariat avec le service Action culturelle & scientifique - Université de Paris, en direct depuis le studio *Duuu situé Folie N4 au Parc de la Villette.

Écouter
01.07.19
Fumée pour le retard, deuxième partie
Bruno Botella
218'33"
Plan de travail (17)
Plan de travail (17)
01.07.19
Écouter

(Atelier du temps gratuit 1)
Une proposition de Bruno Botella

avec Hodei Berasategui, Berta Boullon, Mathis Collins, Antonio Contador, Paul Desravines, Mélina Devoid, Josepha Dollon, François Durif, Alice Fournier, David Lemoine, Jonathan Martin, Pascaline Morincome, Thiên Ngoc Ngô-Rioufol, Laetitia Paviani, Arthur de Pury, Simon Quéhiellard, Barbara Quintin, Georgia René-Worms, Simon Riat, Clément Rodzielski, Julie Vayssière, Marie Léa Zwalen

En retard dans tous les domaines de l’activité, je me suis dit que mes délais pouvaient s’empiler et qu’une réaction se produirait en les laissant pourrir, alors. Ce moisi du temps pouvait être un jus pour une sorte de moteur — petite roue imperceptible, bien sûr tu me connais (les ongles qui poussent et la crasse, ah!) avec une bobine trop lente ou qui ne tourne pas dans le bon sens, déviante oui.

(pour faire un appareil à temps gratuit) :
je propose aux amis de venir coller (ou pas), de participer à la bourre (c’est pour le 28) — voire de ne rien faire et venir fumer devant un micro.
Tu es complètement libre de proposer, faire comme bon te semble, à n’importe quel moment ; à l’aise Blaise : on va prier cette entité qui préside aux retards et, la bouche pleine de fumée, en tirer suffisamment de jus pour alimenter un problème glandulaire.

Une émission enregistrée en direct du studio *Duuu/Folie N4 le 28 juin 2019.
Réalisation : Julien Brulé et Gaspard Collin

00
00
00
00